AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Visite de l'enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aston
Comité d'Accueil
avatar

Nombre de messages : 883
Matricule : L'homme est un loup pour l'homme et la DL est un loup pour l'ange
Devise de loup : Ange
Date d'inscription : 17/09/2004

MessageSujet: Visite de l'enfer   Mer 16 Fév - 22:11

De l’herbe à perte de vue. Nulle colline, nulle cuvette seulement des plaines, étendues à l’infini. Des plaines vides, battues par les vents, sans abris, sans arbres, avec seulement des portions de routes bâties par qui, pour quoi ? Nul ne le sait.
Un ange marche, foule l’herbe à grands pas, les mains dans les poches, le regard fixé vers un point à l’horizon, les ailes rabattues dans le dos, les plumes et les cheveux ébouriffés par le vent, son épée lui battant la cuisse. Il marcha ainsi toute la journée, sans dévier de sa route ni faire autre chose que marcher, un pas après l’autre, inlassablement, au milieu de ces étendues d’herbes. Puis la nuit tomba, subitement, et très vite il lui fût impossible de continuer. Il s’assit donc sur place et alluma un petit feu.
Aston fixait les flammes d’un regard absent, songeur, sa main effleurant distraitement la cicatrice sur son torse, cicatrice qui commençait lentement à disparaître, vestige des coups portés il y a peu par Valaraugnar, un Serviteur d'Apocalypse. Il rassembla les données de ces derniers jours sur ses frères.
D’abord concernant Dega. Son jumeau défendait le paradis alors que des Hurleurs y étaient entrés. Résultat, une mort et une réincarnation. Tout le paradis était en alerte, et les Hurleurs pas très appréciés par tous les pro-anges, surtout quand ils venaient fanfaronner sur l’espace mondial. Aston soupira. Entre ça et Xool, le Balrog, la Nation Angélique tombait sur de gros écueils en ce moment. Et tous les Archanges n’étaient pas énormément présents pour la soutenir. Heureusement qu’Aniol était toujours là.
Il secoua la tête et pensa ensuite à Indo. Son petit frère gérait un front à Highwood. Mais malheureusement, bien proche d’une zone de respawn démoniaque, et tout cela sans renforts angéliques. Et les démons qui arrivaient n’étaient pas des enfants de chœur, mais plutôt de grosses brutes expérimentées. Indo et ses amis s’étaient bien vite retrouvés en sous-nombre, et les démons amorçaient un encerclement. Indo avait trouvé que sa mort serait inutile dans le sens où, blessé comme il l’était, il n’aurait pu toucher aucun démon alors que ceux-ci étaient en pleine forme. Ils l’auraient achevé en un rien de temps. Il avait donc amorcé un repli pour gagner la route. Pas très glorieux tout ça, songea Aston amèrement, mais au moins, il était encore en vie.
Aston laissa là ses préoccupations, et s’allongea près du feu. Il se laissa bercer par le bruit du vent dans les herbes et rejoignit bien vite le monde des songes pour une nuit de sommeil réparateur bien mérité.

Le lever du soleil le trouva réveillé, assis comme le soir précédent. Il se sustenta rapidement et repris sa route. A peine s’était-il levé que son regard s’était rivé sur un point à l’est. Il ne percevait rien à l’horizon, mais savait que c’était là bas, encore plus loin, mais jamais aussi proche, que la porte démoniaque l’attendait. Une porte qu’il imaginait noire, mais une porte non protégée, qui allait lui permettre de pénétrer dans l’antre des démons, de venir les narguer chez eux, mais aussi, pourquoi pas, d’aider les Hydres de l’Eden à trouver la légende qu’ils cherchaient, d’essayer de percevoir une faille chez les démons, ou encore de voir quelles créatures les enfers pouvaient vomir un jour ou l’autre sur Terre.
Il commença sa marche, toujours dans les herbes, rien n’avait changé autour de lui. Quelle ne fut pas sa surprise de se trouver brutalement face à une terre calcinée. L’herbe ne couvrait pas toute la plaine, non, sur toute une zone, elle avait disparue, laissant la terre à nu, une terre noire comme l’âme des démons. Aston s’arrêta sur le bord, n’osant pas poser le pied sur cette terre avant de savoir ce qu’il en retournait. Il tendit une main vers ce sol calciné et l’effleura de la paume. Il ne ressenti aucune menace, juste quelque chose de nouveau, qu’il n’arrivait pas à définir. Se focalisant sur cette sensation, il perçut bientôt que ce n’était pas quelque chose en plus qu’il ressentait, non, c’était un manque. Il sentait le manque d’herbe, le recul de la nature face à la barbarie des démons, l’absence de tous les insectes qui peuplaient le sol. Cette sensation enserra son cœur. Voilà ce que les démons feraient de la Terre si on la leur laissait. Son désir d’éradiquer ces êtres démoniaques de la surface de la planète pour la confier aux Hommes se raffermit et il se remit debout pour pénétrer d’un pas résolu sur cette surface noircie. Son regard retourna accrocher le point de l’horizon qu’il fixait depuis le début, et ils s’enfonça sur ces terres calcinées pour pénétrer chez ses ennemis, les Démons.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aston
Comité d'Accueil
avatar

Nombre de messages : 883
Matricule : L'homme est un loup pour l'homme et la DL est un loup pour l'ange
Devise de loup : Ange
Date d'inscription : 17/09/2004

MessageSujet: Re: Visite de l'enfer   Lun 21 Fév - 19:14

Cela faisait maintenant plusieurs jours qu’Aston marchait sur cette terre noire, et il regrettait la monotonie de plaines précédemment traversées. Même le vent était tombé, rien ne bougeait dans cet air lourd, chaud et acre. Il luttait contre le désespoir, il luttait pour conserver sa lucidité, il luttait de toutes ses forces pour ne pas perdre de vue son objectif. Il avait parfois l’impression que toutes la terre était noire de cendres, que son cheminement était vain, il se demandait à quoi bon continuer ainsi. Plusieurs fois il faillit s’arrêter, faire demi-tour, abandonner. Mais à chaque fois, il puisa en lui, dans ses souvenirs, dans le lien qu’il sentait dans un coin de sa tête avec ses frères, dans son amour de la race angélique, dans sa haine des démons et son désir de voir la terre libérée de l’engeance démoniaque. Et ainsi, il marchait, toujours, vers un même point, mais ses pas se faisaient plus hésitants, plus lents, il trébuchait plusieurs fois par jours.

Il cru d’abord rêver. *Voilà encore un mauvais tour que me joue cette terre* pensa-t-il amer. Mais à mesure qu’il s’en rapprochait, la vision devenait plus nette, si bien qu’il dû se rendre à l’évidence, il ne rêvait pas. Cette constatation le rempli de joie, et il se sentit bien plus vivant qu’il ne l’avait été ces derniers jours. Tout ça grâce à la vue d’une simple route de terre bordée d’herbes qui se profilait devant lui. Ses pas se firent plus sûrs, plus amples, et il se sentit empli de certitude sur l’utilité de son action. Il aperçut ensuite des silhouettes sur la route, mais continuait d’avancer, confiant. Anges ou démons, il était prêt. Il poussa tout de même un soupir intérieur en voyant que c’était deux anges et un démon.



Il refusa donc de se précipiter, et prit le temps de se reposer un peu avant d’aller les retrouver. Ses derniers moment passés sur cette terre noircie furent un soulagement et il ne pensait qu’à sortir de là dès le lendemain, espérant que la route qu’il visait allait le conduire directement à la porte démoniaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aston
Comité d'Accueil
avatar

Nombre de messages : 883
Matricule : L'homme est un loup pour l'homme et la DL est un loup pour l'ange
Devise de loup : Ange
Date d'inscription : 17/09/2004

MessageSujet: Re: Visite de l'enfer   Mar 22 Fév - 21:38

Enfin ! Il posa le pieds sur la surface herbeuse de la route avec un soulagement non dissimulé. Toutes les sensation de vie qui fourmillait autour de lui revenaient en force et il perçu combien cela lui avait manqué durant son voyage sur la zone calcinée maintenant derrière lui. Son regard se porta, comme attiré irrésistiblement, vers la porte démoniaque qu’il percevait maintenant au loin. Mais il se détourna en pensant aux deux anges et au démon qu’il avait vu sur la route la veille. L’un des anges n’avait pas bougé les deux autres êtres avaient disparus. Ne les voyant pas près de lui, il s’engagea sur la route.

Au détour d’un chemin, il retrouva l’ange et le démon qui manquaient à l’appel plus tôt dans la journée. Ils étaient trop loin pour qu’il puisse les toucher, mais ils l’avaient forcément vu. Il resta donc sur ses gardes, ne sachant pas à quoi s’attendre de leur part, si proche de la porte démoniaque.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aston
Comité d'Accueil
avatar

Nombre de messages : 883
Matricule : L'homme est un loup pour l'homme et la DL est un loup pour l'ange
Devise de loup : Ange
Date d'inscription : 17/09/2004

MessageSujet: Re: Visite de l'enfer   Jeu 24 Fév - 18:38

Nouveau jour sur cette route, mais quelque chose avait changé, pourtant, il n’avait pas bougé depuis la veille. Une aura démoniaque était apparut, bien plus forte que celle d’un vulgaire démon. Le démon était toujours là, il n’avait pas bougé. Ce ne pouvait être la porte. Mais quoi ? Des démons qui seraient sortis ? Non, il ne voyait rien vers l’est. Il cru percevoir une sorte de grognement derrière lui, et il se retourna lentement pour croiser les yeux de Valaraugnar, le Serviteur d'Apocalypse qui l’avait déjà frappé bien plus tôt dans son voyage. Des yeux de braises qui contenaient une folie destructrice. Aucune chance pour un simple ange. Aston tourna les talons et s’éloigna le plus possible de cette créature. Le seul moyen de lui échapper allait être de pénétrer en enfer avant lui.




Il pressa donc le pas, et au détour d’un chemin vit la porte démoniaque se dessiner devant lui. Noire, énorme, avec des langues de feu qui entouraient le trou béant. Aston n’était pas assez prêt pour bien saisir l’architecture, il se sentait écrasé par cet édifice. Mais curieusement, il se sentait aussi attiré par cette ouverture vers le monde souterrain.
*Demain, se répétait-il, demain je verrais enfin l’enfer…*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aston
Comité d'Accueil
avatar

Nombre de messages : 883
Matricule : L'homme est un loup pour l'homme et la DL est un loup pour l'ange
Devise de loup : Ange
Date d'inscription : 17/09/2004

MessageSujet: Re: Visite de l'enfer   Jeu 3 Mar - 1:52

La porte démoniaque le surplombait de toute sa hauteur. Aston se sentait petit. Il quitta la route et s’en approcha, remettant sans y penser le pied sur la terre noircie, totalement absorbé par ce qui se dessinait devant lui : un pentacle de feu plongeant dans les entrailles de la Terre.



Le souffle du Serviteur de l’Apocalypse et ses hurlements le ramenèrent sur Terre, et il fit rapidement les derniers pas pour pénétrer enfin en Enfer, son but depuis plusieurs jours.



L’enfer. Enfin. Le sol noir, les routes de feu, les geysers de lave, les démons à profusion, tout cela, il en avait rêvé, et maintenant qu’il y était, il se demandait ce qu’il faisait là. Cela n’était clairement pas la place d’un ange, et les démons avaient même tendance à le regarder de travers. Il faut dire que ses ailes immaculées faisaient un peu tâche sur le sol noir et l’environnement de l’enfer.

Il décida de se reposer, malgré tout, sa marche rapide vers la porte avait eu raison de ses forces. Sans jeter un seul regard aux démons proches de lui, mais trop loin de son épée, il s’assit sur le sol et se prit la tête dans ses mains. Une aura de désespoir habitait ces lieux, la déchéance était présente, le sol suintait de mauvaises intentions, tout l’enfer le rejetait, lui montrait sa non appartenance à ce territoire démoniaque. Finalement, Aston n’avait qu’une envie, sortir, retrouver la Terre ou le sol angélique, cette contrée n’était en aucun cas accueillante. Il chercha une porte pour ressortir, mais rien, rien autour de lui, rien que des routes, des démons, de la lave, du sang et du désespoir. Même son contact avec ses frère était ténu.

Un éclat de rire énorme le fit se retourner brusquement et il se retrouva nez à nez avec une créature dont il ne connaissait même pas l’existence. Frenrir, puisque c’était son nom, Aston ayant entendu un démon lui parler, était un Gardien des Flammes Infernales, mais cela, il ne l’apprit que plus tard.



L’énorme gardien s’adressa à Aston d’une voix amusée

« Croyais-tu réellement pouvoir rester ici, à ne rien faire ? »

Puis il leva sa brosse main et flanqua deux grands coups, envoyant Aston au tapis. Un démon le frappa dans le dos et continua sa route, laissant l’ange au sol, crachant son sang, un sang rouge, accordé aux couleurs de l’enfer. Aston se releva dans un immense effort. Piqué dans son orgueil, mais incapable de porter le moindre coup à cette créature, l’ange regarda autour de lui et répliqua d’une voix nonchalante

« Bon, ben on peut dire que c'est moche chez vous! »

Puis il décida de se déplacer, n’ayant aucune illusion quand à sa fin prochaine, mais voulant tout de même visiter un minimum les alentours, et frapper au passage un démon qui avait l’air de s’être profondément endormi, bien qu’Aston ne comprit pas comment il eut pu s’endormir dans de telles conditions. Il marcha le plus loin qu’il put, puis, apercevant des démons devant lui et se sentant à la limite de ses forces, il s’arrêta et se retourna pour attendre la grosse bestiole toute moche pour qu’elle l’achève.



Et elle s’en donna à cœur joie, mais Aston était quand même heureux, il avait vu l’enfer, et il allait pouvoir retrouver la meute de la DL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite de l'enfer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite de l'enfer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chine: Amérique, va en enfer
» L'enfer n'est jamais la fin [PV]
» Les Feux de l'Enfer
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Légion :: Grottes de la Meute :: Bibliotheque-
Sauter vers: