AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Y'a-t-il un Ange pour sauver Kimora ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tsering
Loup assoifé
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 41
Matricule : 1839
Devise de loup : Allez loup Yaaaaa !
Date d'inscription : 31/07/2004


XP:
2233/4000  (2233/4000)
Permis de bêtise:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Y'a-t-il un Ange pour sauver Kimora ?   Sam 21 Oct - 0:00

C'est très vieux mais je cherchais ma chro et je la trouvais pas..., je l'ai donc retrouvée et postée ici.

Un peu moins de 6 semaines s'étaient écoulées depuis qu'Allia, Séraphine de la Dark Legion, avait trouvé la mort, encerclée par un ramassis de démons dont la laideur égalait largement leur malfaisance. La vermine était accompagnée d'une certaine "Déesse des Enfers", traîtresse à la Nation Angélique, triste personnage dont l'odeur seule suffisait à faire fuir les moufettes à vue et ce, à des dizaines de lieues à la ronde.

Les loups de la Dark Légion étaient arrivés juste trop tard pour tenter de sauver Allia des griffes de ces ignobles cuistres. Leur Séraphine, Gardienne de la Compassion était si chère à leur coeur. Mais cette tragédie n'eût pas été aussi terrible si la défunte combattante n'avait pas su cuisiner les cookies aussi bien qu'elle le faisait. Sa disparition momentanée était d'autant plus atroce pour les représentants de la justice angélique puisque que le ravitaillement du front avait été ainsi réduit à néant. Les loups ne pouvaient bien sûr pas compter sur les talents culinaires d'Aston, époux d'Allia, Guide Céleste de l'Impartialité qui avait justement su rester impartial quant au choix des tâches ménagères. Xaphan Morphaël, quant à lui, grignotait secrètement son BelgaChoco de guerre, prenant soin de ne point laisser tomber la moindre miette de cette précieuse denrée.

Après plusieurs semaines, donc, l'infâme troupe de vermines avait progressivement reculé jusqu'à la hauteur de leur porte démoniaque, non sans infliger à la courageuse équipée des pertes non négligeables. Il fallait quand même reconnaître que ces maroufles savaient s'organiser et surprenaient leurs poursuivants par leur frappes chirurgicales et synchronisées tandis que les grosses brutes, 2 démons des glaces et un démon des abysses, forçaient les courageux DarkLégionnaires à garder une certaine distance. Tout ceci était accompagné des ricanements incessants d'un diablotin, ricanements que l'on aurait pu assimiler aux cris stridents d'un porcelet qu'on égorge et dont les effets se faisaient indubitablement ressentir sur les nerfs de nos héros. Le vermisseau, qui devait leur servir de bouffon, tentait maladroitement d'égayer leurs froides soirées et accompagnait les suppôts de satan, comme l'aurait fait une mouche à merde suivant les effluves d'un Seigneur Démon en fuite.

Vous l'aurez compris, l'atmosphère putride qui régnait à proximité de cette porte n'incitait guère les forces angéliques à se rendre sur place. On aurait presque pu dire que cet environnement glauque avait tendance à plonger les Anges présents dans une certaine léthargie, conduisant à une incapacité de combattre intelligemment. Certains marmonnaient les mêmes rengaines depuis des jours et ne communiquaient pas leurs exploits du jour ou leurs intentions. Pire encore, d'autres s'endormaient au milieu de la route, provoquant ainsi des bouchons qui empêchaient les Loups et autres combattants encore alerte d'accomplir leur devoir. Annonces de compte-rendu de combat, menaces de représailles si le relâchement persistait, rien n'y faisait. L'on était alors en droit de se demander si le jeu en valait la chandelle avec de tels incompétents et si les forces de la justice n'eussent pas été plus efficaces dans la cité de Kimora.

Il n'en fallut pas plus à Tsering pour qu'il se décide à contacter les membres de sa Confrérie afin de les informer de la situation. Les membres de la Dark Legion avaient pour habitude de communiquer avec un écureuil dévoué corps et âme à la noble institution, mais cela n'allait pas être aussi simple. Le petit Tamiasciurus hudsonicus n'était pas dans les bons papiers de Tsering et c'était réciproque depuis que le brave rongeur avait empêché Tsering de fuir la grotte aussi discrètement qu'il l'aurait souhaité. Le drame s'était produit alors qu'Allia allait donner naissance à Solunes et qu'elle demandait de l'aide pour cette dur épreuve... L'agitation dans la grotte de la DL était telle que n'importe quel loup normalement constitué se serait promptement éloigné mais c'était sans compter les cris stridents de l'écureuil. Tsering avait retourné un regard noir qui en disait long et la petite bête aurait très bien pu faire office de cookie si Arykel n'avait pas envoyé Tsering chercher des serviettes propres. Les crocs de Tsering n'étaient pas passés loin du petit délateur, ce jour là.

Mais revenons à notre histoire... Tsering ne pouvait pas compter sur Tac Junior mais fort heureusement, non loin de là, se tenait un petit âne qui regardait fixement un petit bout de corne relié à une ficelle. Cette ficelle semblait partir droit dans les enfers. Tsering se rapprocha et ramassa la cordelette, laissant balancer ce qui restait de cette corne démoniaque. En écoutant plus attentivement, Tsering entendit une petite voix qui sortait de la corne... Mais oui ! Il s'agissait bien là de l'ingénieux stratagème qu'un des loups avait mis en place pour communiquer avec Forlax : 2 cornes démoniaques creuses reliées par une fine cordelette... Forlax vociférait maintenant depuis les enfers, ordonnant à son mulet de le rejoindre. Comble de malchance, le stupide bestiau, ayant épuisé toutes ses réserves de nourriture, avait commencé à ronger le dernier objet qui le reliait à son maître et se trouvait donc dans l'incapacité de comprendre quoi que ce soit. Pauvre Forlax, il devait se sentir bien seul et devait certainement se demander à quoi pouvait correspondre ces petits craquements qu'il entendait dans la corne intacte qui était en sa possession.

- FORLAX ? cria Tsering
- ... ..ring ... es... ...ien toi ?
- J'ENTENDS RIEN ! SI TU M'ENTENDS, TON ÂNE EST À CÔTÉ DE MOI !
- ..alop..ie ... mule... ... ..omprend... ...ien .u tout ! ... ..is lui ... re...enir ..ers moi !
- FORLAX ! J'AI BESOIN DE TON ÂNE, JE TE L'EMPRUNTE, D'ACCORD ?
- ...as ques..ion ! J... ...esoin ..e lui !
- J'ENTENDS RIEN DU TOUT ! ON PENSE TOUS À TOI, FAIS ATTENTION ! À BIENTÔT !
- ..ering ! .. aisse pas tomb... ! Il ...aut q... .... ...ai... .... ... o... .... .....u.... ....rr.....

Le petit bout de corne s'était détaché avec les dernières vibrations et Tsering ne sentait plus que des minuscules impulsions qui semblaient se répéter avec plus ou moins d'intervalle. Visiblement, Forlax devait tenter de communiquer en morse... Ah ! Si seulement l'infortuné Forlax avait su que pour Tsering, le morse n'a de sens que s'il s'agit de les appliquer sur les fameux cookies cités précédemment il aurait cessé de gaspiller son énergie de la sorte. Tsering laissa donc tomber ce qui restait du moyen de communication et écrivit un mot expliquant la situation en faisant comprendre qu'un retour vers la ville de Kimora était prestement souhaité. Il glissa le papier dans le collier du petit âne et lui fit signe de partir.

Un mouvement nonchalant de l'oreille gauche vers l'arrière fut le seul signe que l'animal montra à Tsering. L'affaire n'était pas gagnée. Il comprenait maintenant pourquoi la voix de Forlax qu'il avait entendue tantôt semblait empreinte d'une certaine exaspération. Il frappa le sol du pied mais un tremblement de terre n'aurait pas suffit à décider le mulet.

Décidément, Tsering n'avait jamais eu de chance avec ce genre de messager et réalisa que les mercenaires de Konoha n'avaient pas tout tort d'utiliser des ninjas pour ce genre de missions, eux au moins ne mangent pas le matériel ni les messages en cours de route... Il avait devant lui un exemple flagrant de ce que pouvait être la défectuosité du système de communication animalier. Il regardait l'âne en hochant la tête et son regard s'attarda sur un endroit particulier. Il se rapprocha et constata d'étranges marques sur le postérieur du messager. Il se rappela soudain la méthode qu'avait utilisé Aniol pour décider la bête à faire ce pour quoi elle avait été dressée. Tsering se métamorphosa en ce loup noir qui lui avait permis maintes fois de se glisser dans l'obscurité, sans être vu de ses congénères et mordit violemment la mule qui ne demanda pas son reste. Il ne restait plus à espérer que l'animal se dirige au bon endroit, la grotte de la Dark Legion.

La réponse ne se fit pas attendre, le bestiau revint de plus belle mais elle semblait boiter de plus en plus à l'approche de Tsering. Combien de temps cela allait-il durer ? Les morsures étaient de plus en plus profondes et à ce rythme, une amputation de la jambe arrière gauche de l'animal pouvait devenir envisageable. La chance fut du côté du petit âne pour cette fois car Tsering n'eut pas besoin de renvoyer un autre message. Celui qu'il venait de recevoir était clair :

Les membres de la Dark Legion devaient dès à présent revenir en Kimora pour y poursuivre la mission de purification avec les autres Loups.

Le petit âne, ne tenant plus sur ses jambes, s'effondra et partit en roulé-boulé vers la porte démoniaque à partir de laquelle il devait rejoindre son maître.

_________________
Tsering, Loup des steppes de Russie
Correcteur officiel de la Grotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fautvraimentetreconpouravoiruneadresseinternetaussilo
Tsering
Loup assoifé
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 41
Matricule : 1839
Devise de loup : Allez loup Yaaaaa !
Date d'inscription : 31/07/2004


XP:
2233/4000  (2233/4000)
Permis de bêtise:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Y'a-t-il un Ange pour sauver Kimora ?   Sam 21 Oct - 0:01

2 ans plus tard... (Ce texte fait suite à l'accusation infondée d'une alliance entre la DL et un traître).

Le vieux loup avait fort peu apprécié d'entendre certains protagonistes porter un jugement complètement erroné alors qu'ils n'étaient pas présents en Kimora. Au moment où certains esprits s'échauffaient, il avait préféré tourner sa langue dans sa bouche. Certains maîtrisent mieux la langue de vipère que d'autres et Tsering avait toujours réservé les phrases cinglantes pour remettre à l'ordre les pourceaux invertébrés de la Nation Angélique, tout le reste n'était, selon lui, que bavardage inutile. Il entreprit néanmoins d'apporter quelques éclaircissements aux Anges présents.

Depuis quelques semaines, il se préparait à accueillir Efnor qui avait eu le tact de l'avertir de sa venue dans la Sainte cité. Le coquin approchait de la ville accompagné de sa troupe puante dont la simple vue suffisait à faire tourner de l'oeil le plus preux des combattants célestes. Sa sorcière ailée et leur progéniture Eyael étaient bien évidemment du voyage. Le petit diablotin avait grandi et Tsering se souvenait très bien des ricannements incessants de ce dernier lorsqu'il l'avait croisé il y a bien longtemps, au Sud de Kimora. Mais aujourd'hui, les rires moqueurs ne se faisaient plus entendre. En effet, même si sa voix avait mué, lui donnant plus d'assurance, le rire démoniaque n'allait pas du tout avec son regard biaiseux. La pauvre créature louchait tellement que cela en était très gênant. Les Seigneurs Démons avaient pourtant bien prévenu le jeune couple, à l'époque que les chiens ne font pas des chats.

Le trouble était tel que malgré qu'il fut du côté ennemi, les Anges présents n'osaient pas le regarder, encore moins ses parents pour qui ils se surprenaient à éprouver de la compassion à devoir supporter ce regard tous les jours. Gardant alors leur regard fixé par terre, les forces angéliques se marchaient sur les pieds et se positionnaient de façon à ce que les guerriers plus expérimentés ne puissent pas affronter la vermine. Par trois fois, Tsering ne put accèder au front.

Une fois de plus, l'enquêteur de la Dark Legion était le témoin direct de l'incompétence et de l'égoïsme de ses frères. Cela ne le surprenait guère car il n'avait obtenu qu'une seule réponse quelques semaines plus tôt, alors qu'il sensibilisait la populace quant à l'arrivée de l'ennemi : celle de Jpay.

Le misérable avait répondu avec dédain que ce conflit ne le concernait pas. Constatant le peu d'intérêt que portaient les Anges pour la sauvegarde de la cité, il avait alors décidé de rester en retrait pour voir si ces soi-disants combattants n'allaient quand même pas se décoincer les ailes.

Ce fut avec l'arrivée d'Aniol que Tsering s'était décidé à prendre part au combat et c'est peu avant cette arrivée surprise que Jpay avait proposé son aide. La situation était si grotesque que Tsering avait répondu à l'illuminé qu'il n'avait qu'à faire ce qu'il voulait. Il était bien sur hors de question de mettre en place une quelconque alliance et Tsering se serait bien gardé de condamner toute frappe sur Jpay puisque même en combattant l'ennemi, il restait un traître à la Nation Angélique. Cette soudaine prise de position allait même à l'encontre de l'un des preceptes fondamentaux de leur misérable association puisqu'il se préoccupait de ce soi-disant banal conflit mais il ne faisait là que le devoir de tout Ange.

Ce qui devait arriver arriva, certains se dressèrent contre ce dernier, lui faisant comprendre qu'un être de peu d'honneur comme lui n'avait rien à faire ici. Le fait de repousser la menace démoniaque sans qu'on le lui ait demandé n'allait pas effacer le passé et les convictions douteuses du rascal et cela, le jeune "Papa roach" n'avait pas été capable de le comprendre. Le jeune freluquet s'était pris de sympathie pour le FIN et s'apprêtait même à rejoindre ces bouffons. Si jeune et si bête, si ce n'était pas malheureux.

Le cuistre décida de quitter les lieux, non sans laisser un souvenir de son esprit aussi dérangé que tourmenté. Il frappa Kyria puis Tsering et parti en direction du Sud avec l'angelot. Ce pauvre fou venait de signer son arrêt de mort et un regard entre Kyria et Tsering suffit pour qu'ils décident de se lancer dans une chasse à l'Ange.


Et voilà, vous savez tout.

Tsering lança un sac dans l'assemblée. Les Anges présents s'écartèrent et virent une tête sortir de ce sac. Lorsqu'elle s'immobilisa, tous reconnurent le visage de Jpay. Tsering se tourna vers les bureaux de la Dark Legion et cria :

Qu'on inscrive le nom de "Papa roach" sur la Dark List. Avec un peu de chance, il sera darklisté avant d'obtenir le blason des illuminés.

_________________
Tsering, Loup des steppes de Russie
Correcteur officiel de la Grotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fautvraimentetreconpouravoiruneadresseinternetaussilo
 
Y'a-t-il un Ange pour sauver Kimora ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pétition pour sauver les galgos. (lévriers espagnols)
» Pétition pour sauver les DUT \o/
» PETITION POUR QUE DANIEL RECUPERE SON CHIEN MENACE EUTHA
» nouveau site :cliquer gratis pour sauver ou soigner un chien
» Réunion pour partir à la recherche d'Athéna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Légion :: Grottes de la Meute :: Bibliotheque-
Sauter vers: