AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mort à Valone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aniol l'Ancien
Chef de meute
avatar

Masculin Nombre de messages : 2273
Age : 34
Date d'inscription : 29/07/2004


XP:
2160/5000  (2160/5000)
Permis de bêtise:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Mort à Valone   Lun 19 Juin - 20:24

La ville de Valone regorge de nombreux trésors dont on ne soupçonne pas l’existence, les habitants sont peu nombreux et peu à peu la ville sombre dans l’oubli et la décrépitude. Le bord des routes traversant Valone est bien souvent jonché de débris des maisons adjacentes tombant en ruine. La traversé de la cité s’en trouve fortement perturbée, surtout dans sa partie nord, la où de nombreux anges avaient élu domicile juste après leur incarnation. Les rues se vident et de ville, Valone devient un no angel’s land.

Et pourtant…

Non loin de la, dans une maison en ruine, des voix s’élèvent comme pour rejoindre le Créateur. C’est au cœur d’une pièce dont il ne reste plus que les murs que des anges se sont regroupés autours d’un feu, d’un vigoureux feu de camps. La nuit s’annonce longue et les rires de ces anges vêtus de noirs montrent à quel point rien n’est à craindre en ces lieux.

La Garde Prétorienne patrouillait dans la région, des angelots leurs avaient signalés la présence de diablotins de l’Inferniet. Une troupe entière qu’il était urgent d’éliminer avant que ceux-ci ne puissent remonter trop la route et découvrir le gros des troupes qui stationnait plus au nord.
Une journée de recherche, aucune trace de ces ignominies, et pourtant un diablotin était bien mort dans la journée… Lors d’une pause les prétoriens s’étaient avait fait halte le long d’un mur en ruine, et afin de se dégager une vue par mesure de sécurité, ils avaient abattus le mur derrière lequel se cachait un diablotin attendant la bon moment pour leur sauter à la gorge. Diablotin courageux, aucun cri n’était sortit de sa gorge, sa mort resterait un secret dont les prétoriens n’auront pas connaissance.
Il avait été donné l’ordre d’établir un camp pour la nuit, les prétoriens avaient jetés leur dévolu sur une vieille bâtisse dont il ne restait aucune trace de l’étage et encore moins de sa toiture. Aucun risque de se faire ensevelir sous un des tonnes de gravats. De plus Melchiorus, un des prétoriens présent, avait découvert l’existence d’une cave attenante à cette maison, de quoi ravir les deux loups accompagnant la troupe.

Rapidement le 1er d’entre eux s’était rendu dans la cave, songeant y établir une tanière de fortune pour la nuit. Erin était resté à la surface, ne jugeant pas nécessaire d’accompagner Aniol dans une cave alors que les regards de nombreux anges se portaient sur sa féminine présence. Elle ne voulait pas courir le risque de se voir être le centre d’une blague toute masculine.

Tout laissait espérer une nuit des plus calme, même le ciel était parfaitement dégagé et la brise masquait l’odeur putride des diablotins se terrant dans les environs. Une bonne nuit de repos pour ces anges dévoués à leur Archange. Celui-ci était maintenant en train d’aménager la cave à son aise pour y passer la nuit, laissant ses prétoriens s’amuser et décompresser libéré de sa pesante présence. De la surface il n’entendrait pas Aniol râler et ils en étaient ravis.

Ils n’entendirent pas plus la suite de la soirée…

Alors qu’Aniol flânait dans la cave, à la découverte des trésors abandonnés sur les étagères entre debout, sifflotant un air de Kimora qui lui rappelait Lunisis, un des murs se mit à trembler.
N’y prêtant pas attention, l’Archange continua sa visite nocturne espérant y trouver un ancien artefact dont il était friand. Peut être que la personne qui avait habité ici était un homme de lettre qui avait laissé un manuscrit qui irait remplir sa bibliothèque. La douceur de la soirée et la légèreté de la situation poussaient Aniol à se sentir en harmonie avec le monde, même le mur qu’il voyait au fond de la cave se mettait à battre au rythme de son cœur. L’incongruité de la situation ne sauta pas immédiatement aux yeux du loup, il avait vu tant de chose étrange dans sa vie, alors pourquoi pas un mur mélomane…
Il ne resta pas mélomane bien longtemps ce fameux mur, sans le moindre signe avant coureur le mur devint créature. Immense créature, hideuse créature, immonde créature, putride créature… si le temps jouait pour lui, Aniol aurait pu continuer à travailler son vocabulaire encore bien longtemps. Le temps ne jouait définitivement pas pour lui lorsqu’il entreprit de jouer une marche macabre.
On aurait pu croire que cette apparition était une hallucination mais mille fois non. Une créature était bien apparue en quelques secondes en lieu et place d’un vulgaire mur immobile depuis de longues années. Cette créature Aniol ne la connaissait que trop bien, le destin avait déjà poussé ces 2 êtres à se rencontrer et se mesurer par le passé. Ses rencontres s’étaient toujours mal terminés pour Aniol…
La mort était au rendez vous et le sachant parfaitement, l’Archange ne pensa même pas à alerter ses prétoriens, ces morts auraient été inutile et il n’était pas amateur de massacre en règle. La créature était maintenant face à lui, à quelques mètres, écumante de bave et intolérable aux yeux d’un être pur. Elle savait qu’il n’allait pas tenter de se défendre, elle se savait bien plus forte que quiconque et aucune peur ne l’habitait grâce à cette certitude. La rencontre des deux créatures fut très brève, Elle fondit sur l’Archange pour lui déchirer les entrailles de ses ô combien puissantes griffes, et déjà… elle n’était plus la, repartit d’où elle était venue pour ne jamais plus redonner signe de vie.

A cette heure doucettement la vie s’enfuit d’un corps sous peu sans vie, mal luné une créature avait encore aveuglément frappé. Un cycle éternel…

De nouveau calme, la pièce baigne dans un silence de mort tandis qu’Aniol, lui, baigne dans son sang. Il sent sa force le quitter peu à peu, d’un mur sort une hallucination, une créature en bure noire portant une faux, elle lui parle, lui dit que tout va bien se passer et qu’elle s’occupera bien de lui… s’il fait ce qu’elle lui demande.
Lui s’en moque, il a déjà affronté la mort plus d’une fois. La Bête était bien plus impitoyable que cette apparition ou que cette créature sortir des tréfonds des Enfers. D’un signe de la main il renvoie sa visiteuse à point de départ, la mort de le cueillerait pas dans l’immédiat. Il avait encore une œuvre à accomplir avant de retourner auprès du Père.

Péniblement il se releva, hoquetant et soufflant, devant maintenir une main sur la plaie béante pour ne pas, de ses yeux, voir des parties entières de son corps prendre à leur tour la fuite, à la suite de sa vie qui sans cesse le quitte.
Devant lui une porte, blanche, plutôt grise avec le temps, mais qui semble néanmoins l’attendre posé contre le mur. Cette vision de blancheur lui rappelle l’Eden et il sait que celui-ci se fait de plus en plus pressant pour l’accueillir.
A bout de force et en quête de repos, Aniol tombe genoux à terre face à cette porte. La main appuyée dessus pour conserver un semblant d’équilibre, il ne sait que faire. Remonter à la surface serait un effort impossible à réaliser et il ne voulait pas inquiéter les siens, ignorant du drame qui s’était déroulé dans cette cave de Valone.

Profitant des derniers instants, Aniol traça à l’aide de son sang quelques signes se voulant mots sur la porte. Peut être ses prétoriens liraient-ils ce message et ne s’inquiéteraient pas trop. Il reviendra de toute manière mais en attendant Dieu l’appelle pour prendre un peu de repos.

Sur la porte outre une main ensanglantée on pouvait lire l’inscription de lettre de sang : « Xool m’a tuer. »


P.S : Je me suis amusé à cacher des mots, bien joué si vous les trouvez Wink

_________________
Ex Archange Supreme,
Ex Archange de la Justice,
Ex Archange du Devoir.
Mais toujours la !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aniol l'Ancien
Chef de meute
avatar

Masculin Nombre de messages : 2273
Age : 34
Date d'inscription : 29/07/2004


XP:
2160/5000  (2160/5000)
Permis de bêtise:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Mort à Valone   Lun 19 Juin - 20:24

Erin stu veux tu peux faire un tit truc sur l'AC.

_________________
Ex Archange Supreme,
Ex Archange de la Justice,
Ex Archange du Devoir.
Mais toujours la !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mort à Valone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Légion :: Grottes de la Meute :: Bibliotheque-
Sauter vers: