AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De l'enfer au paradis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hoshogo
Loup a langue pendue
avatar

Masculin Nombre de messages : 114
Age : 27
Matricule : 71283
Date d'inscription : 24/12/2005


XP:
641/641  (641/641)
Permis de bêtise:
0/0  (0/0)

MessageSujet: De l'enfer au paradis   Dim 5 Mar - 19:36

Calvaire : Limestone Rock

La chaleur du feu de camp , les blessures infectées , le sang coagulé. Tout dans limestone ressemblaient a l’enfer . Le jour comme la nuit , les hommes étaient tantôt des chasseurs de demange a la lumière , tantôt des proies de monstre cauchemardesques qui les traqués pendant leur sommeil.
Il n’y avait pas une nuit ou un homme dans le campement CDP ne se réveillé pas en sursaut dégoulinant de sueur .

Le campement humain , fière alignement de tentes nomades , imposait respect et peur aux ennemis des barbares. Ce camp militaire ou se succédait nuits et jours les gardes , sentait la mort ; Et plus l’on se rapprochait des tentes centrale , plus la mort se faisait sentir . Des auras diabolique tel que celui de sieg , l’un des chefs CDP mais aussi des auras d’une intense combativité faisaient vibrer l’air , électrisant par la même occasion les soldats s’entraînant.
Tout proche de la tente centrale se dressait une tente modeste mais tout aussi impressionnante et imbibe de la dureté des combats . A l’ombre de celle-ci se trouve 7 hommes en armure prêt a combattre , prés a en découdre. Ils étaient assis en cercle et un homme dont on ne pouvais distinguer que sa silhouette semblait présidé cette « assemblé » très « spéciale » .Les hommes s’échangèrent quelques regard et acquiescèrent en silence , puis il se retirèrent avec une discipline plus que militaire. Lorsque le dernier soldat eut franchit la toile de la tente ,un humain d’un taille très impressionnante entra .Il s’agissait de Sieg l’un des trois fils des flammes . Il regarda sévèrement l’humain toujours assit dans l’ombre et dit brusquement :

- Alors disciple as tu pris ta décision ?
L’homme assis se releva .il était deux fois plus petit que sieg. Il prit son épée et la lui tendit.
- Oui maître . Ma décision est prise , je me retire de Limestone définitivement
- En est tu sur ? lui rétorqua Sieg
- Oui mon maître . répondit t il sereinement


Hoshogo s’apprêta a sortir de sa tente lorsque Sieg lui demanda les raisons de son départ .Hoshogo leva la bâche et scruta au loin un paysage apocalyptique . Des morts , la violence , des viols , des êtres agonisants. Hoshogo lâcha négligemment :
- Mes yeux ne supporte plus ce spectacles ;les acteurs sont médiocres et la mise en scène bancale. Je veut me battre pour créer quelque chose ou le protéger et non plus pour le détruire.
Sieg regarda l’humain fixement et lui dit :

-Par tes paroles je serai obligé de te tué sur le champ mais de ce fait je tuerai par la même occasion l’espoir que j'ai mis en toi de te voir devenir un jour un grand guerrier. Je te laisse donc partir mais ne revient plus en Limestone de mon vivant...

Hoshogo monta son cheval encore boiteux de ses dernières blessures puis s’en alla avec ses hommes en direction d’une terre qui leurs étaient alors inconnu : Kimora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshogo
Loup a langue pendue
avatar

Masculin Nombre de messages : 114
Age : 27
Matricule : 71283
Date d'inscription : 24/12/2005


XP:
641/641  (641/641)
Permis de bêtise:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: De l'enfer au paradis   Dim 5 Mar - 19:38

Rédemption Kimora :

Hoshogo et ses hommes arrivaient enfin à voire la fin de la route de Londolen. Les sept soldats marchaient depuis trois jours à pieds ,depuis qu’ils eurent dut tuer leurs chevaux et les manger pour ne pas mourir de faim . Les fières guerriers ne ressemblaient plus qu’a de simples pèlerins allant vers un lieu saint à la seule différence que ceux ci égorgeaient démons et humains satanistes égaraient sur leur chemin .

Le temps se faisait de plus en plus froid et la neige ne tardait pas a faire son apparition. La citée sainte se dessinait et la litanie des chants montaient au fur et a mesure qu’ils s’en rapprochaient. Mais aux portes de la sainte citée les chants s’estompèrent , remplacés par le brouhaha de lames s’entrechoquantes . La neige d’aventure blanche était mêlée au sang d’anges et de démons.

L’homme alors épuisé sortit sa lourde épée mais il ne put la tenir bien longtemps en effet ses forces le quittées. Il sombra alors dans une sorte de coma inexplicable et n’en sortit que deux jours plus tard .A son réveil l’homme eut l’agréable surprise de voir plusieurs angèles a son chevet . Pour la première fois de sa vie l’homme se sentait aimer, chéri, mais cette tranquillité était entachée par le bruit des combats au dehors. Après un jour de repos au mains des angèles l’homme se leva heureux de vivre il
s’approcha alors prés d’une de ses fenêtres et contempla longuement un merveilleux couché de soleil qui surplombait les jardins enneigés de kimora. C’est alors qu’un ange entra dans la pièce celui-ci fut surprit de voir l’homme aussi tôt levé et lui dit a voix basse pour ne pas réveiller les occupants des autres chambres :

- Je suis désolé je ne pensais pas vous voir levé de si bonne heure, veuillez m’excuser de cette intrusion
- Vous n’avez pas a vous excuser je vous dois la vie a vous et a vos semblables . Je devrait être mort a l’heure qu’il est, mais au lieu de ça je suis ici vivant, contemplant un magnifique couché de soleil en homme libre …Pourquoi ne suis je pas mort
- Peut-être parce que dieu veut que vous profitiez de la vie . Allez prendre un bon bol d’air frais dans nos jardins cela vous fera le plus grand bien .

Ces paroles firent chaud au cœur de l’humain qui sortit de sa chambre en empruntant de magnifiques couloirs marbrés pour arriver devant la porte qui mené au jardin. L’homme mis la main sur la poigné puis ouvrit la porte, à peine eut-il le temps de la franchir qu’il reçut une boule de neige en pleine tête . Le jardin était parcourut par de nombreux anges.
Hoshogo essaya de voir d’ou provenait la boule et vit avec stupéfaction qu’elle venait d’un des plus grand des anges. Le guerrier ne distingua pas tout de suite les six ailes d’un blanc éclatant qui caractérisait les séraphins. Il prit alors une boules de neige et l’envoya de toutes ses forces sur le séraphin. Il l’a reçut sur l’épaule droite c’est alors qu’attendant la réaction de l autre le séraphin reçut une boules de neiges qui provenait de derrière hoshogo Il se retourna et vit avec une réjouissance qui se lisait sur son visage qu’il s’agissait de ses compagnons d’arme se retournant à nouveau, ils commencèrent a lancer des boules de neiges sur n’importe qui. Une bataille de boules de neiges générale éclata dans les jardins de Kimora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshogo
Loup a langue pendue
avatar

Masculin Nombre de messages : 114
Age : 27
Matricule : 71283
Date d'inscription : 24/12/2005


XP:
641/641  (641/641)
Permis de bêtise:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: De l'enfer au paradis   Dim 5 Mar - 19:39

Quand le bonheur fait place a la souffrance:

En plein milieu de la bataille de boules de neige des cris retentirent dans les jardins :
-Magistère Aniol les démons préparent une offensive de grande envergure il faut que vous veniez de toute urgence nous donniez les instructions
En une fraction de seconde les boules de neige cessèrent de pleuvoir laissant place à une agitation plus qu’organisée les anges rentraient calmement pour s’équiper de leur armure et de leur lame angélique pendant que les stratèges analysaient et mettaient en place une stratégie.
les 7 hommes se regardèrent puis commencèrent a se parler :

- Nous ne pouvons pas laisser se déroulée cette bataille sans que nous y participions !
- Il a raison, ils nous ont offert l’hospitalité et nous avons passez les meilleurs moments qu’un homme puisse connaître en ces lieux on se doit de les aider

- Oui , mais Hoshogo est toujours blessé et je doute que son état puiss…

- Je vais très bien, merci, grâce a eux. Préparez-vous mes frères nous allons disputer ici notre ultime bataille et je vous préviens, je préférerai y laisse la vie plutôt que de voir cette cité ravagée


Les 7 hommes s’apprêtèrent à rejoindre le champs de bataille situé 1 kilomètre au sud de la muraille quand tout a coup apparue une angèle, celle-ci le regarda puis lui tendit son épée :

-Tenez vous l’avez oubliée.
L’homme se saisit de l’épée et non sans un pincement au cœur s’en alla au combat.

Le champ de bataille était immense, bien que plus nombreux les anges étaient confrontés à des démons survoltés et cruellement impressionnants.
La famille avançait à travers les rangs angéliques pour se placer en première ligne.
La, ils regardèrent autour d’eux et reconnurent Aniol qui était placé juste a coté d’eux. Non, il ne s’agissait pas simplement d’Aniol, ils allaient combattre a coté de la célèbre Dark légion.

La Horde démoniaque avançait vers les lignes angéliques, les duels se dessinaient. Courrant aussi vite qu’il le pouvait dans une neige épaisse et froide, Hoshogo fut séparé de sa famille et s’attaqua à un démon qui prit deux coups de glaive de plein fouet ; le démon se replia.
Les combats continuèrent dans toute la vallée qui était maintenant gagnée par la brume. Toujours écarté de sa famille, Hoshogo entreprit une nouvelle « virée » dans les lignes démoniaques. Cette fois ci les deux lignes étaient séparées de quelques mètres seulement et c’est alors que dans une épaisse brume se dessina la silhouette de deux démons des glaces.
Les attaques fusèrent la première, une attaque latérale de la part du premier démon fut esquivée assez facilement par l’humain qui s’abaissa. La seconde, verticale cette fois, lui frôla le bras droit, lui déchirant pas la même occasion son pagne.
Puis ce fut au tour du deuxième démon des glaces d’attaquer celui-ci fit une attaque si rapide qu’elle fendit la brume en deux.
Elle coupa net l’avant bras droit de l’humain qui hurla de douleur puis le démon enchaîna avec une attaques horizontale qui lui sectionna les jambes au niveau des mollets.
Des cris de douleur retentirent dans toutes la vallée.

Dans leur extrême cruauté les deux démons laissèrent l’homme agonisant sur la neige.

Au bout de deux heure d’agonie un démon agacés par les gémissements de l’humain lui donna un coup d’épée dans le thorax, vidant ainsi les poumons, de ce qu’il restait du guerrier, en oxygène.

Les cordes vocales ne vibraient plus, Hoshogo s’asphyxiait dans son propre sang, jaillissant par la plaie béante dans une râle étouffé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshogo
Loup a langue pendue
avatar

Masculin Nombre de messages : 114
Age : 27
Matricule : 71283
Date d'inscription : 24/12/2005


XP:
641/641  (641/641)
Permis de bêtise:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: De l'enfer au paradis   Dim 5 Mar - 19:41

Une nouvelle vie :En donnant ce coup d’épée en plein milieu du ventre de l’humain, le démon le précipita dans l’obscurité du néant pendant ce qui lui parut être, une éternité.

Puis tout d’un coup la vue lui revient, il prit sa respiration et cela lui fit un mal terrible, ses poumon s’enflammaient a chaque inspirations.
Il regarda autour de lui pour essayer d’y distinguer n’importe quoi de familier mais n’en remarqua pas.
C’est alors qu’il se rappela de Kimora, de la bataille de boule de neige et de sa mort …
il regarda ses jambes, elles étaient intactes puis observa sa main qui avait miraculeusement « repoussée ».
Une plume tomba alors des cieux, elle était d’un blanc si éclatant qu’elle en faisait mal aux yeux.

D’ou provient cette plume ? se dit-il.

Il regarda en l’air et vit que quatre grande ailes aussi brillante que la plume avait poussé dans son dos .Ces quatre ailes caractérisaient les fléaux céleste, race guerrière des anges. Il comprit alors que Dieu dans sa grande miséricorde, lui avait accordé son pardon et une deuxième vie afin de lui faire honneur et de le servir.

Hoshogo se mit a genoux puis clama a haute et intelligible voix, certain que dieu l’écouté :[/i]-Je ne vous décevrai pas je me battrai en votre nom , j’aimerai en votre nom .

[i]Au même moment, des broussailles situées à côté du fléau bougèrent et de petits chérubins en sortirent. Ils se présentèrent a tour de rôle puis le plus petit d’entre eux prit la parole :

-Nous sommes la pour vous accompagner, nous sommes vos anges gardien, Un peu gêné il continua, un temps vous nous appeliez « frères d’armes ».
les petits chérubins éclatèrent de joie , le visage d’hoshogo lui aussi rayonnait de bonheur

-Sacre bleu pourquoi avait vous changé de nom ?
-Nouvelle vie , nouveau nom !
-Tu a raison mais ne tardons pas , nous repartons .
-Ou allons nous maître ?
-Tout d’abord je voudrai que tu arrêtes de m’appeler maître ! Appelle moi tout simplement frère. Ensuite nous devons retrouvé ceux avec qui nous avons combattu a Kimora grâce a eux, le pardon nous a était accordé de plus je vous signale qu’ils nous ont balayé a la bataille de boules de neige…

Le teint des chérubins prit une couleur pourpre de honte .

Les chérubins et le fléau prirent la route pour combattre le malin sous toute ses formes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l'enfer au paradis   

Revenir en haut Aller en bas
 
De l'enfer au paradis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfer ou Paradis...? [PV HyunWoo]
» Enfer et Paradis [Makkuro]
» Terrae: Portail de l'Enfer ou du Paradis?
» BANSHEE ? « On ira tous au paradis foutre l’enfer. »
» DEREK (+) Tu es mon paradis, mais je suis peut-être ton enfer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Légion :: Grottes de la Meute :: Bibliotheque-
Sauter vers: