AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [IceBlade] Dans les méandres du temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paternatus
Loup blabla
avatar

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 29/07/2004

MessageSujet: [IceBlade] Dans les méandres du temps   Ven 3 Sep - 19:25

Octobre 1994 : Un lycée de banlieue parisienne

Une salle de classe tout ce qu'il y a de plus banale. Des chaises au dossier usé, des tables abîmés dont certaines sont marquées par les messages de désespoir des élèves précédents. Les visages d'adolescents que la géométrie trigonométrique ne semble pas vraiment intéresser et le visage d'un professeur que l'attitude de ses élèves semble désespérer.

Un jeune garçon semble encore plus rêveur que les autres... La tête reposant sur sa main, il écoute le cours d'une oreille distraite...Benjamin Idonis n'est pas passionné par le cours non plus... Il n'a d'yeux que pour la jeune fille qui se trouve au premier rang. De là où il est, le fond de la classe, près de la fenêtre, il ne voit que son dos et sa belle chevelure de feu qui lui tombe sur la nuque... Elle est belle... La plus belle fille du lycée... Et pourtant elle n'est qu'en seconde. Benjamin ne peut s'empêcher de la regarder... Malheureusement, le sympathique professeur de mathématiques le remarque et ne peut s'empêcher une remarque :

- Quand monsieur Idonis aura terminée d'admirer sa petite camarade, pourra-t-il me donner la réponse à la question qui est au tableau ?

Rires de la classe. Benjamin rougit jusqu'aux oreilles. Le rouge contraste avec la noirceur de ses cheveux. Il jette un timide coup d'oeil vers Sandra. Elle sourit... Elle lui sourit... D'un coup, c'est comme si plus rien n'existait autour de lui. Ce sourire... Il mourrait pour ce sourire.

Sur le toit de l'immeuble voisin une silhouette observe la scène. Des cheveux bleutés en bataille agités par le vent surplombent une paire d'yeux d'un azur profond qui restent fixés sur la scène.

IceBlade n'entend pas les paroles prononcées dans cette salle de classe. Et pourtant il sait ce qui se dit... C'est comme si les mots résonnaient encore à ses oreilles... Quoi de plus normal... puisqu'il a déjà vécu cette scène. Il l'a vécu il y a plus de 8 ans maintenant. Quoi de plus normal puisqu'il a été Idonis Benjamin.

IceBlade se remet en mémoire les raisons de sa présence ici... dans une époque qui n'est pas la sienne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paternatus
Loup blabla
avatar

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 29/07/2004

MessageSujet: Re: [IceBlade] Dans les méandres du temps   Ven 3 Sep - 19:28

IceBlade montait les marches pour arriver au 3e étage de l'immeuble de la Dark Legion. Au détour d'un escalier il croisa Bogosse qui courait pour récupérer un résultat d'enquête. Il le salua de la tête et Bogosse lui fit un signe rapide de la main. Au détour d'un autre couloir ce fut un Cisco perdu que salua IceBlade. Il indiqua à la nouvelle recrue où se trouvait la salle d'entraînement.

La journée s'annonçait plutôt calme. Les anges semblaient se tenir à carreaux et la création du poste d'Epée de la Dark Legion allait désormais favoriser ce climat... Oui... Une journée calme. Qu'est ce qui pourrait venir troubler ce doux moment de quiétude ?

La réponse se présenta dans le bureau d'IceBlade, sous la forme improbable d'un Seigneur-Démon. Fort bien habillé, des attributs démoniaques à peine visible, il l'attendait, assis dans un fauteuil de cuir. Comme n'importe quel ange, IceBlade le reconnut immédiatement. Gilette, Seigneur des Ombres...
Gilette lui lança un fin sourire :

- Bonjour ami de plume...

La surprise passée, IceBlade ferma la porte et s'assit derrière son bureau, face à Gilette :

- Bonjour à vous Seigneur Démon.
- Allons, allons... Pas de titres pompeux entre nous... Appelle moi Gilette, comme dans le temps.
- Très bien Gilette... Je n'irais pas par quatre chemins. Que faites-vous ici ?
- Et cesse de me vouvoyer...
- Je respecte votre titre, bien que nous soyons ennemis. Qu'êtes vous venu faire ici ? Pourquoi avoir déjoué notre système de sécurité pour vous introduire dans mon bureau ?
- Je suis venu t'apporter mon aide.


N'importe quel ange qui aurait entendu cela de la part d'un démon, quel que soit son rang, aurait ri. Pas IceBlade, car il connaissait Gilette.

- En quoi ai-je besoin de votre aide ?
- Tout simplement parce que sans moi, tu vas mourir d'ici quelques jours...
- Mourir ?
- En fait non... Tu ne mourras pas. Tu n'auras simplement jamais existé.

Les sourcils d'IceBlade se froncèrent. Il savait que Gilette était sérieux et ne prit pas l'information à la légère :

- Qu'est ce qui vous fait dire ça ?
- Connais-tu un certain Idonis Benjamin ?

Cette fois, IceBlade fut abasourdi. Personne ne savait...Personne ne savait qu'elle avait été le nom de son ancien moi...

- Comment...
- ... suis-je au courant ? Disons que j'ai mené ma petite enquête. Et je ne suis pas le seul. Un autre Seigneur Démon s'est intéressé à cet humain...
- Qui ? demanda IceBlade d'une voix qui se voulait assurée.
- Axaël... C'est lui qui t'en veut... En fait il en veut à la Dark Legion. Après tout vous tentez de remettre dans le droit chemin les anges qui s'en écartent, non ? Et cela le prive d'une main d'oeuvre assez conséquente dans sa Fallen Army...
- Je ne vois toujours pas.
- S'il veut attaquer la Dark Legion, il attaquera la tête... Et Belgarath de par son statut d'Archange est inattaquable par les moyens dont il dispose. Tu es le suivant sur la liste...

Les poings d'IceBlade se serrèrent et se desserrèrent à intervalles réguliers sous le bureau. Là où Gilette ne pouvait pas les voir.

- Que compte-t-il faire ?
- Il a utilisé un sort... Il a envoyé quatre démons dans une faille temporelle. Quatre démons, à quatre époques différentes, un par un.

IceBlade commençait à comprendre.

- Oh non...
- Oh si, dit Gilette d'une voix enjouée. Il leur a ordonné de tuer un être humain du nom de Benjamin Idonis... Si celui-ci ne meurt pas dans les circonstances tragiques dans lesquelles il aurait dû mourir, son âme ne sera pas bénie... Et elle ne deviendra jamais un ange. Et IceBlade n'existera jamais...
- Merde...
- Si on veut... Mais je ne suis pas là pour t'expliquer que tu vas disparaître dans quelques jours... non, non !
- Pourquoi es-tu là ? Que veux-tu Gilette ?
- Ah tu me tutoies, c'est déjà mieux... Si je suis là, c'est pour te donner un petit coup de pouce... Disons que je peux t'envoyer à la suite de ces démons... Un peu comme un écho, tu seras lié à eux. Là où le premier arrivera, tu arriveras à ton tour. Ensuite là où le deuxième arrivera, tu arriveras. Mais comme tout écho, tu ne feras que suivre leur traces.
- Ce qui implique ?
- Qu'ils seront sur place avant toi... Tu arriveras quelques heures après eux. A toi de trouver ton ancien moi avant eux. S'ils le trouvent et le tuent, tu disparaîtras au bout d'un certain temps, le temps que l'onde de l'écho te rattrape. Du moins en théorie... Le voyage spatio-temporel n'était pas ma matière favorite aux cours de sorcellerie de ma jeunesse...
- Evidemment tu préférais...
- ... l'atelier écriture, compléta Gilette dans un sourire.
- Evidemment... Et comment vas-tu t'y prendre pour m'envoyer à la suite de ces démons ?
- Très simplement...

Gilette plongea la main dans la poche de son costume et en ressortit une sphère. Pas plus grosse qu'une main, elle semblait totalement transparente. Pourtant on ne voyait pas au travers. La lumière seule la traversait, mais pas les images.

- Cette sphère te propulsera là où je le veux. A la suite des quatre démons. Mais attention ! Pour pourchasser le démon suivant, tu dois éliminer le premier démon ! Sinon l'écho continuera de te lier à celui-ci...
- Pourquoi fais-tu cela Gilette ? Pourquoi aides-tu un ennemi de ta race ?

Gilette ouvrit la paume et la sphère lévita. Elle oscillait lentement dans les airs.

- Tout d'abord parce que je t'apprécie jeune ange... Tu es quelqu'un de bien... Dommage que tu sois du mauvais coté de la barrière.

IceBlade sourit derrière son masque. La sphère se rapprocha de lui et commença à briller d'une faible lueur. Celle-ci s'intensifia au fur et à mesure qu'elle s'approchait d'IceBlade.

- Et puis, je dois avouer que nos joutes écrites me manqueraient... frère de plume.

Gilette sourit et fit un clin d'oeil à IceBlade. Dans le quart de seconde qui suivit, la sphère lança un éclair lumineux si puissant qu'IceBlade ferma les yeux. Il ne parvenait pas à les rouvrir mais la voix de Gilette lui résonna aux oreilles, étrangement proche.

N'oublie surtout pas cette règle IceBlade : Ne modifie rien parmi les époques que tu vas traverser... Ne raconte à personne qui tu es, ne laisse pas de souvenirs à ceux que tu croiseras. Le moindre changement dans le passé pourrait avoir des conséquences dramatiques sur nos mondes. Tu me comprends IceBlade ? Quelle que soit la tentation, si forte soit elle, ne t'y soumet pas. Même pour elle...

La voix du Seigneur des Ombres se tut d'un coup. Elle avait été remplacée par le gazouillis des oiseaux. IceBlade rouvrit lentement les yeux. Il vit une immensité bleu ciel. Il compris qu'il était couché, dans l'herbe, à en juger par les brins d'herbe qui lui caressaient la joue, et qu'il regardait le ciel. Il se releva et regarda autour de lui. Ses yeux s'arrondirent de surprise quand il regarda la maison qui se trouvait face à lui. Un pavillon de banlieue simpliste, identique aux dizaines de maisons de cette rue. Un sapin près de l'entrée. Une porte d'un bleu tendre et une sonnette de la même couleur. Une petite fontaine ridicule non loin...

- Seigneur... Je suis chez moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paternatus
Loup blabla
avatar

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 29/07/2004

MessageSujet: Re: [IceBlade] Dans les méandres du temps   Ven 3 Sep - 19:30

- Je suis chez moi...

IceBlade n'en revenait pas... Il avait beau avoir cru Gilette, la surprise de se retrouvait devant chez lui le tétanisa.

Non Ice.. Pas chez toi... Tu es devant la maison de Benjamin... Pas la tienne. C'est un humain qui a vécu ici... Pas un ange.

Il interrompit le cours de ses pensées, la porte d'entrée s'ouvrait. Une femme en sortit. Agé d'environ quarante ans, de courts cheveux blonds et des yeux d'émeraudes.

La mère de Benjamin.

Le coeur d'IceBlade se serra. Il se cacha derrière un petit bosquet d'arbres. Il avait refusé de retourner voir ceux qui avaient fait parti de son ancienne vie lorsqu'il avait retrouvé son ancienne mémoire. Justement pour éviter de se rappeller. De se rappeller qu'il avait été cet humain.

IceBlade planta ses ongles dans sa main. Benjamin n'était plus. Il était mort. Ensuite était né IceBlade, un ange. Physique différent, caractère différent, vie différente... Mais au fond... c'était la même âme. L'ange masqué écarta de son esprit toutes ces sensations qui le perturbaient. Il n'était là que pour une chose : Permettre à IceBlade de vivre, d'exister.

Il regarda la femme. Elle partait au travail. Il chercha une horloge du regard mais n'en trouva aucune. Mais soudain il entendit des gongs. La maison derrière lui avait une fenêtre d'ouverte et une horloge sonnait. IceBlade écouta attentivement :

Sept... Huit... Neuf !

Il était neuf heures... Précieuse information. Restait à savoir à quelle époque il se trouvait pour savoir où se trouvait son ancien moi. Sa mère... non ! La mère de Benjamin était en tailleur. Elle ne s'habillait ainsi que lorsqu'elle travaillait encore comme secrétaire. Elle avait occupé ce poste quand Benjamin avait entre dix et seize ans.

Je suis donc entre 1989 et 1995... Mais quelle année exactement ?

Il regarda les jardins autour de lui... Pas de journal... Il lui fallait un journal. Il tenta de se souvenir. Il y avait un marchand de journaux dans le coin. Mais où exactement ?

La rue de l'hotel de ville !

IceBlade s'y rendit à pas rapides. Courir aurait éveillé les soupçons des badauds. Déjà qu'un type portant un masque sur le visage et un uniforme angélique (à savoir une tunique blanche avec l'insigne de la Dark Legion) ne passait pas inapercu...

Il arriva au marchand de journaux. Il regarda l'étalage, prit le premier quotidien qu'il trouva et regarda la première page.

5 octobre 1994

Octobre 1994... Il avait donc 15 ans. Il venait d'entrer en seconde au lycée. IceBlade reposa le journal et partit à toute vitesse vers le centre ville. A pied il mettrait trop de temps... Et il n'avait pas une seconde à perdre ! Le démon pouvait frapper n'importe quand. Il devait avoir été mis au courant de la vie de Benjamin et savoir où le trouver. Axaël ne les aurait pas envoyé comme cela, au hasard.

Il accéléra sa course et se précipita dans une ruelle entre deux immeubles. Il regarda autour de lui. Personne. Il plia les genoux et s'élanca dans les airs, les ailes grandes ouvertes. Il s'appuya plusieurs foi sur les murs pour s'élancer de plus en plus haut et arriva sur le toit. C'était l'un des plus hauts immeubles de la ville. De là il pourrait aller de toit en toit afin d'arriver plus vite jusqu'au lycée...

Il inspira à fond et s'élanca... Plus vite, toujours plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paternatus
Loup blabla
avatar

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 29/07/2004

MessageSujet: Re: [IceBlade] Dans les méandres du temps   Ven 3 Sep - 19:32

Les toits défilaient sous ses pieds, alternance de tuiles et de béton. Il sautait de toit, poussant sa vitesse au maximum. Il voyait le lycée au loin, tout d’abord petit point à l’horizon puis masse de plus en plus imposante. Finalement il atterrit sur le toit d’un immeuble voisin. De là il voyait toutes les classes de l’aile Est du lycée. Il réfléchit. Il devait être 9h15. Quel cours avait Benjamin à cette heure-ci ?

Comment me rappeler un emploi du temps vieux de presque dix ans ? Raaahhhh

La frustration le gagnait… Il essaya tant bien que mal de se calmer. Tout d’abord jeter un œil sur les salles dont il pouvait voir les fenêtres. Une par une il les scrutait… Et il trouva. La troisième salle, au deuxième étage. Il était là. Assis, les yeux fixés sur… sur Sandra.

Il avait oublié. Il avait oublié qu’il la connaissait déjà à cette époque. IceBlade ferma les yeux doucement… Sandra… Son amour… Non… L’amour de Benjamin !

Il rouvrit lentement les yeux. Le professeur semblait avoir dit quelque chose. Benjamin se mit à rougir et toute la classe rit. IceBlade se rappelait ce moment… Le professeur, impossible de se rappeler son nom, s’était moqué de Benjamin qui fixait Sandra…

IceBlade eut un sourire triste derrière son visage. Mais ce sourire disparut aussitôt. Il avait senti une présence… Il sentait l’aura d’un démon non loin. Il fouilla le paysage à sa recherche. Il ne vit que badauds, vieilles dames promenant leur chien, un couple enlacé, des gosses qui jouaient…

Minute !

Le couple… L’image de la femme venait de scintiller… Un quart de seconde, mais elle avait vacillé, comme une image de téléviseur mal réglé…

Une illusion !


IceBlade regarda plus attentivement l’homme. Assez grand, il portait des vêtements amples et une casquette. La casquette devait lui servir à cacher ses cornes. Il se dirigeait vers le lycée… Il sonna à la grille. Le concierge lui ouvrit depuis sa loge et l’homme avança jusqu’à celle-ci. Il regarda le concierge droit dans les yeux et celui-ci s’évanouit soudain.

Merde… C’est un mage…

IceBlade regarda l’homme pénétrer dans le lycée en toute impunité. IceBlade se releva, prit un peu d’élan en reculant jusqu’au bout du toit et se mit à courir. Arrivé au bord du toit, il bondit et atterrit sur le toit du lycée. Il regarda dans la cour. Personne. Tout le monde était en cours. Il sauta du toit et atterrit trois étages plus bas. Il regarda autour de lui. Toujours personne. Il fonça là où il avait vu le démon pour la dernière fois. Le hall d’entrée. Il n’y avait aucune trace du démon. IceBlade ferma les yeux et se concentra sur l’aura du démon. Il la sentit… toute proche… Légèrement en hauteur.

A l’étage ! Il doit attendre que Benjamin sorte de la salle de classe…

Il se rua vers l’escalier. Ses souvenirs lui revinrent rapidement. Il se souvenait du chemin à prendre. Ses pas claquèrent dans l’escalier. Arrivée au deuxième étage, il tourna à un couloir dans un crissement de chaussures. Et il freina net. Le démon était là. Il attendait devant la salle de classe où se trouvait Benjamin, regardant à travers le petit hublot de la porte. Il n’avait qu’à attendre que Benjamin sorte et à le poignarder. Il disparaîtrait ensuite et tout serait fini.

IceBlade jeta un coup d’œil à l’horloge au mur : 9h20

Le cours finit dans cinq minutes… J’ai cinq minutes pour éliminer ce démon.

IceBlade s’avança vers lui.
Il ne l’avait pas encore remarqué.
IceBlade augmenta la cadence de ses pas, toujours en silence.
Le démon continuait de regarder la salle, un sourire sadique sur le visage.
IceBlade courait maintenant.
Le démon fut attiré par le bruit des pas d’IceBlade. Il tourna lentement la tête. Le sourire quitta son visage dès qu’il reconnut IceBlade.

- Que…

Il ne put finir sa phrase. IceBlade se jeta sur lui. Profitant de l’élan de sa course, il souleva le démon et se jeta avec lui dans la cage d’escalier de la sortie de secours. La porte se referma devant eux.

Maintenant IceBlade devait le tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paternatus
Loup blabla
avatar

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 29/07/2004

MessageSujet: Re: [IceBlade] Dans les méandres du temps   Sam 4 Sep - 0:07

CHAPITRE 4 : Tentation


Le démon se tenait face à lui. Ses pupilles étaient redevenus rouge vif. Elles fixaient IceBlade sans ciller.

- Comment es-tu arrivé jusqu’ici ? demanda-t-il.

Devant le silence d’IceBlade il dit :

- Peu importe… Je vais faire d’une pierre, deux coups. Te tuer toi et éliminer celui que tu as été… Le Seigneur Axaël sera fier de moi.

IceBlade, toujours sans un mot, joignit ses mains à hauteur du visage. Se concentrant il fit apparaître son épée de cristal dans un petit éclair bleuté. Le démon sourit et fit apparaître un bâton de bois dans sa main gauche. Le combat pouvait commencer.

IceBlade fit porter son poids sur sa jambe droite, prêt à donner l’assaut. Mais le démon fut plus rapide. Il abaissa son bâton, l’extrémité pointé vers IceBlade. Une boule de feu jaillit soudainement. IceBlade se jeta sur le coté pour l’esquiver et roula contre le mur. Le démon se précipité et tenta de le frapper de son bâton. Mais IceBlade donna un coup d’épée qui sectionna une partie du bâton.

- Raaaahh, éructa le démon.

L’ange lança son épée sur le flanc du démon mais celui la bloqua avec le morceau de bâton restant. Il serra le bâton contre sa hanche, bloquant ainsi le plat de la lame. Le démon leva la main et la place paume en avant, dans la direction d’IceBlade. Il commença à psalmodier dans une langue incompréhensible. Il préparait une incantation.

IceBlade fit glisser ses jambes et frappa le démon derrière les genoux. Il tomba la tête en avant et frappa durement le mur. Le coup l’ayant sonné un peu, il glissa le long du mur, sa tête appuyé sur celui-ci. IceBlade leva son épée libérée de la prise du démon et la plaça horizontalement, le fil de la lame vers le haut.

La gorge du démon rencontra la lame.

Le sang coula le long de l’épée. Le démon émit un gargouillement et tomba, mort. IceBlade retira son épée d’un coup sec, faisant gicler le sang sur le mur. Il essuya sa lame sur les vêtements du démon. Il se releva et le corps commença à disparaître. Il fit disparaître son épée. Il remonta les escaliers et se retrouva dans le couloir.

A l’instant où il poussait la porte, la sonnerie de fin de cours retentit. La porte de la salle de classe s’ouvrit et laissa le flot d’élèves se déverser. Par chance ils partaient tous dans la direction opposée d’IceBlade.

Et il sortit.

Benjamin. Suivi de Sandra. IceBlade ne voulait pas bouger. Il ne voulait rien faire. Pourtant, sans le vouloir, sa jambe avança. Puis l’autre.

Un pas, deux pas… Il approchait de Benjamin.

Non… Je ne dois pas lui parler… Rien lui dire ! C’est ce qu’il y a de mieux à faire… Arrête toi, je t’en prie.

IceBlade tendit la main, et allait la poser sur l’épaule de Benjamin. Il se retournerait et là IceBlade lui dirait tout. De ne pas aller sur les Champs Elysées le 25 Décembre 1999. D’emmener Sandra loin de Paris… Il lui dirait.

Sa main n’était plus qu’à quelques centimètres de Benjamin. Mais là, sa vision du monde se troubla. Les choses devinrent flous et mouvantes.

- Non… murmura IceBlade.

Benjamin s’arrêta et regarda derrière lui. Un de ses amis se retourna et lui dit :

- Benjamin ! Qu’est ce que tu fous ? On va être en retard au cours suivant…
- J’ai cru entendre quelqu’un derrière moi…
- Ben, tu vois bien qu’il n’y a personne. Allez on y va !

Benjamin suivit son ami, mais jetant un dernier coup d’œil derrière lui :

- J’aurais pourtant juré…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paternatus
Loup blabla
avatar

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 29/07/2004

MessageSujet: Re: [IceBlade] Dans les méandres du temps   Sam 4 Sep - 0:08

CHAPITRE 5 : Le métro sifflera trois fois


Le bruit d’un train. Un raclement sur du métal, à intervalles réguliers. Le sol qui vibre. Une lumière éblouissante.

IceBlade plisse les yeux et lève sa main devant son visage. Il y a encore un instant il se trouvait dans un couloir, derrière Benjamin. Il s’apprêtait à lui parler. Et l’écho l’avait rattrapé et envoyé à la suite du second démon…

Seigneur… Qu’est ce qui m’a pris ? Il ne faut pas…

Il regarde devant lui la lumière éblouissante. Ses s’habituent tout doucement. Une gare… Il se trouve dans une gare souterraine… Un projecteur l’éblouit. Il regarde autour de lui. La foule commence à arriver. Des gens à la mine triste, qui regardent le bout de leurs chaussures. IceBlade remarque un panneau accroché au mur :

Châtelet les Halles

Le métro ! C’est là que Benjamin prenait le métro pour aller à la fac. La date. Il lui fallait la date. Il pensa à la demander à quelqu’un mais cela aurait été prendre trop de risques. Il décida de chercher de nouveau un kiosque à journaux. Chose peu difficile dans une gare. Il en trouva un rapidement et trouva la date sur l’édition du jour du Monde.

Vendredi 22 janvier 1999

Moins d’un an avant la mort de Benjamin. Il était alors étudiant. Il passait tous les matins ici pour prendre le métro. IceBlade essaye de se rappeler quelle ligne de métro mais impossible de s’en souvenir.

La fac… Elle se trouvait… Où était-elle déjà ? Oui ! A Jussieu !

IceBlade regarda un plan. Ligne 7. C’est celle-ci que Benjamin prenait. Restait à savoir si Benjamin l’avait déjà prise ou non. Il jeta un coup d’œil à l’horloge murale : 9h45

Il ne devrait pas l’avoir déjà pris si les souvenirs d’IceBlade étaient bons. Il décida d’attendre près de l’escalier menant au quai de la ligne 7. Si Benjamin prenait cette ligne, il le verrait.

Il se mit en place. Le temps défilait.
10h
Rien.
10h15
Toujours rien.
10h25

- Bonjour monsieur. Vous avez vos papiers je vous prie ?

IceBlade se retourna et vit deux CRS le regarder d’un air peu commode. L’un grand et maigre, l’autre plus petit et musclé. Deux parfaits opposés.

Il ne manquait plus que ça…

- Que se passe-t-il messieurs les agents ? demanda-t-il.
- Plusieurs usagers se sont plains d’un individu suspect et masqué qui restait planté ici. Je pense qu’il s’agit de vous. Pouvons nous voir vos papiers ? demanda le petit.
- Ha…Humm… C’est à dire que… En fait, je ne les ai pas sur moi… C’est idiot, je les ai oubliés ce matin.
- Hum hum…

Le CRS lorgnait sur l’insigne de la Dark Legion. Avec sa tunique, il devait prendre IceBlade pour un gourou d’une secte…

- Bien monsieur, vous allez nous suivre au poste, dit le grand, prenant la parole.

A ce moment, Benjamin apparut. Il passa derrière les deux CRS et descendit l’escalier. IceBlade se retint de ne pas l’interpeller. S’adressant aux CRS :

- Messieurs, je…

Il s’interrompit de nouveau. Un homme marchait à la suite de Benjamin. IceBlade discerna tout de suite son aura. Un démon ! Le démon le vit et comprit rapidement qu’IceBlade était bloqué. Il s’autorisa même un petit clin d’œil en descendant l’escalier.

IceBlade entendit le métro qui arrivait. Benjamin allait le prendre. Le démon aussi… IceBlade n’hésita plus.

Il frappa violemment un des agents de son coude et envoya son pied dans l’estomac du second. Le premier tomba en arrière, le nez en sang tandis que le deuxième se tassait sur lui-même, le souffle coupé. IceBlade partit en courant et descendit les marches de l’escalier quatre à quatre. La rame de métro était là mais le démon était toujours dans l’escalier. Il allait avoir le temps de grimper dans la rame mais pas IceBlade…

L’ange attrapa la rambarde, l’arracha du mur et l’utilisa comme un javelot improvisé. La lourde barre de métal vint heurter la tête du démon qui roula hors de l’escalier. IceBlade courut jusqu’au bas des marches le plus rapidement possible. Le démon tourna la tête, étonné de se retrouver au sol et vit IceBlade. Il jura entre ses dents et se précipita vers la rame. IceBlade s’élança à sa poursuite. Arrivé sur le quai il vit le métro partir. Son cœur se serra… Mais il vit le démon courir sur le quai ! Lui non plus n’avait pas réussi à grimper dans la rame. Il courait à coté du métro. Soudain, il sauta, d’un saut qu’aucun humain n’aurait pu faire et monta sur le toit de la rame.

IceBlade courait mais il ne pourrait pas attraper le train à temps. Pas à pied en tout cas… Arrivé en bout de quai il sauta dans le tunnel. Une fois qu’il était certain d’être protégé par l’obscurité, il ouvrit grand ses ailes et s’envola à la poursuite du métro. Il arriva jusqu’à la dernière voiture et se posa dessus. Le démon était trois voitures plus loin et avançait. Il cherchait la voiture où se trouvait Benjamin…

IceBlade courut dans sa direction, le dos courbé pour éviter les différents panneaux et feux de signalisation du tunnel.

Il arriva près du démon. Ce dernier l’avait déjà remarqué… Il lui sauta dessus et le plaqua au sol.

Tuer. Il lui fallait tuer ce démon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paternatus
Loup blabla
avatar

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 29/07/2004

MessageSujet: Re: [IceBlade] Dans les méandres du temps   Sam 4 Sep - 1:07

CHAPITRE 6 : Twice !


Le démon était sur lui et le maintenait au sol. Les mains prises pour le tenir, le démon n’avait plus qu’une solution pour frapper IceBlade. La tête. Il la recula et assena un violent coup de boule à l’ange. Sonné IceBlade eut du mal à contrer les coups de tête suivants. Une fois que le démon pensait avoir bien assommé IceBlade, il lui lâcha les mains et lui roua le visage de coups de poings. Il frappait, encore et encore. L’arcade sourcilière d’IceBlade lâcha et le sang commença à se répandre sur sa tempe. Le démon s’apprêtait à donner le coup final…

Il leva haut les mains et les joignit pour s’en servir de marteau. Il les abattit violemment sur IceBlade. Mais jamais les poings ne trouvèrent la chair d’IceBlade. Il bloqua le démon en le saisissant au poignet. Il sépara les deux mains en écartant les bras. A son tour il envoya un violent coup de tête dans la mâchoire du démon.

IceBlade attrapa le démon par les épaules et le souleva. Le dos du démon racla le plafond du tunnel. Il hurla de douleur tandis que ses vêtements déchirés laissaient place à la chair. Le démon décrocha un violent coup de poing à IceBlade qui le laissa retomber. Mais il réussit néanmoins à lui envoyer un coup de genou dans le ventre qui le renversa sur le dos. IceBlade se jeta alors sur lui.

Il allait le frapper quand le démon lui lança les pieds en pleine poitrine, l’envoyant voltiger à l’autre bout de la voiture. IceBlade se releva d’un bond et fit face au démon. Celui-ci se mit à courir et se jeta sur IceBlade. Ils se retrouvèrent à nouveau au sol. Le démon plaça ses mains autour de la gorge d’IceBlade et l’étrangla. L’ange martelait les bras du démon de ses poings mais celui-ci tenait bon. IceBlade eut un coup d’œil en avant. Un fin sourire apparut sur son visage… Il lança ses mains sous le menton du démon et poussa vers le haut, élevant sa tête vers le haut du tunnel.

Un sifflement se fit entendre.

Le démon regarda devant lui. La surprise le fit relâcher un peu son étreinte.

IceBlade en profita pour pousser encore plus sa tête vers le haut.

Le feu de signalisation arriva à toute vitesse et percuta la tête du démon qui fut violemment arrachée du reste du corps.

Le corps sans tête du démon tomba sur IceBlade qui le fit rouler sur le coté. L’ange resta sur le dos et respira à pleins poumons pour les remplir de l’oxygène bienfaisant. Le tunnel continuait de défiler mais IceBlade avait fermé les yeux… Il sentit la différence d’air quand le métro arriva à la station suivante. Il vit les premières personnes sur le quai, mais sa vue se troubla instantanément…

- Et de deux…

L’écho rattrapa de nouveau IceBlade et le fit disparaître de cette époque…


Dernière édition par le Sam 4 Sep - 1:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paternatus
Loup blabla
avatar

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 29/07/2004

MessageSujet: Re: [IceBlade] Dans les méandres du temps   Sam 4 Sep - 1:31

CHAPITRE 7 : Retour aux origines…


Une sirène… Long gémissement plaintif qui striait la nuit. IceBlade regarda autour de lui. Tout était noir ! Non… pas totalement… Des minuscules points lumineux brillaient par milliers dans le noir.

La nuit…

IceBlade était couché sur le dos et était en train de contempler le ciel étoilé. Un vent chaud agitait les nuages, hauts dans le ciel. Il se mit debout et comprit qu’il se trouvait sur un toit. Dans un coin de lourds climatiseurs envoyaient de l’air froid à tout le bâtiment. Il s’approcha du bord du toit et regard dans le vide. Une ambulance arrivait à toute allure, son gyrophare bleuté éclairant la nuit. Elle se dirigea vers un bâtiment accolé à celui où se trouvait IceBlade. Un grand panneau éclairé par des projecteurs au sol annonçait : Entrée des Urgences.

Un hôpital…Il le reconnaissait maintenant. L’hôpital de sa ville natale… Mais que faisait-il ici ? Le premier démon s’était rendu en octobre 1994…Le second démon était allé en janvier 1999. Ils semblaient suivre un ordre chronologique. Benjamin était mort le 25 décembre de la même année. Donc il ne pouvait se trouver qu’entre le mois de janvier et le mois de décembre de l’année 1999… Pourtant il avait beau fouiller ses souvenirs, il ne se rappelait pas que Benjamin soit venu ici durant cette période… Etrange…

Il regarda l’ambulance qui se dirigeait vers l’entrée des Urgences. Deux hommes sortirent de la voiture et se dirigèrent vers la porte arrière qu’ils ouvrirent en grand. Ils firent descendre le brancard…

IceBlade faillit dégringoler du toit. Il s’agissait d’une femme sur la civière. Visiblement elle n’allait pas tarder à accoucher… Mais ce n’est pas cela qui surprit IceBlade.

Cette femme… Il s’agissait de sa mère… Et elle allait accoucher et donner naissance…à Benjamin.

Aujourd’hui était le 17 septembre 1979… D’ici quelques heures, minuit passée, Benjamin naîtrait. Et c’est là que le démon frapperait.

IceBlade sauta du toit et atterrit quinze étages plus bas, dans des buissons. Il se dirigea vers les urgences. L’ambulance était toujours là, vide. Il glissa sa main par la portière et sortit rapidement une blouse blanche qu’il enfila. Avec son masque, il passerait sans problème pour un médecin… Il entra dans le service des urgences. Il adressa un salut de la tête à l’infirmière de garde derrière son comptoir et passa sans s’arrêter, comme s’il connaissant parfaitement l’endroit. L’illusion devait être bonne car l’infirmière le regarda passer sans rien dire et retourna à ses mots croisés.

IceBlade franchit les portes battantes menant aux divers services des urgences. Il regarda un panneau et chercha le service obstétrique. Il se dirigea vers l’aile nord. Il tenta de se rappeler à quelle heure il était né…

Il se serait giflé.

A quelle heure Benjamin est né… Toi tu n’es pas né ici…

Si ses souvenirs étaient exactes, Benjamin était né à 00h10… Il chercha une pendule du regard. Rien. Il n’y en avait pas dans le coin.

IceBlade arpenta les couloirs, ses pas claquant sur le carrelage. Au détour d’un corridor il vit un homme en blouse et masque sortir d’un vestiaire, les mains dans les poches. Il n’y prêta pas plus attention… Mais en passant devant le vestiaire il entendit un râle. Il y entra et vit un homme en caleçon couché au sol. IceBlade se précipita vers lui. Une large flaque de sang s’étendait autour de sa poitrine. Plusieurs larges plaies s’étendaient autour du cœur. Il lui prit le pouls…

Trop tard… Il venait de mourir. IceBlade se releva d’un bond et partit à la poursuite de l’homme qu’il avait vu sortir quelques secondes auparavant…

C’est lui ! J’en suis certain. C’est le troisième démon… Les traces de griffures sont nettes sur la poitrine de cet homme. Les chairs ont été entaillé sur plusieurs centimètres de profondeur. Il faut une force surhumaine pour faire ça…

IceBlade courait à travers les couloirs, tournant tantôt à gauche, tantôt à droite… Ses chaussures crissaient sur le dallage des couloirs.

Soudain il stoppa sa course. Son souffle se coupa. Il y avait une pendule sur le mur en face de lui…

Elle indiquait 00h05… A 00h10 Benjamin naîtrait… et le démon pourrait le tuer.

Il lui restait moins de cinq minutes pour retrouver le démon… cinq minutes. Pas une de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paternatus
Loup blabla
avatar

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 29/07/2004

MessageSujet: Re: [IceBlade] Dans les méandres du temps   Sam 4 Sep - 1:36

CHAPITRE 8 : Cry Baby… Cry…


IceBlade court dans les couloirs, à toute vitesse… Déserts… Pas âme qui vive. La panique envahit IceBlade. S’il n’arrive pas à temps, ce démon tuera le bébé qu’était Benjamin !

Il court, encore et encore, de plus en plus vite. Le sang tambourine à ses tempes, martelant d’un rythme saccadé ses réflexions. Il a cessé de regarder les panneaux, il se fit à son instinct. Il tourne là où son cœur lui dit d’aller… Il arrive en vue d’un croisement. Il ne réfléchit pas et va pour continuer tout droit.

Pourtant il freine en plein milieu. Ses yeux restent fixés au sol quelques secondes… Puis il tourne la tête lentement vers la droite, vers le bruit qu’il a entendu… Un rire… Un de ces rires qui vous fait froid dans le dos. Ses yeux remontent lentement le couloir.

Des pieds…
Des jambes…
Une tenue d’infirmier…
Des mains… Mais des mains auxquelles on a ajouté une arme blanche qui rappelle les serres d’un aigle, chaque doigt étant prolongé au dessus par une lame acérée…
Un visage humain, un masque hygiénique abaissé sur le cou…
Des yeux dont les pupilles ne peuvent être humaines… Rappelant celles d’un félin, elles sont effilées et d’un noir d’encre. Elles semblent absorber la lumière même…

Le démon est à coté d’une porte battante, adossé au mur. Il rit doucement en passant sa langue sur une de ses lames…

- Hihihi… Bientôt mes chéries… Bientôt vous goûterez au met délicat que sont les entrailles d’un nouveau né… Hihihi… Patience…

A ces paroles, l’adrénaline se répand dans tout le corps d’IceBlade, mer de lave en fusion qui éveille tous les sens de l’ange… Ses pupilles se dilatent pour mieux percevoir les mouvements, ses muscles se contractent, prêts à l’effort. L’oxygène les alimentent déjà en énergie supplémentaire. Sans qu’il s’en soit rendu compte sa main enserre déjà son épée.

Soudain le déclencheur se fait entendre…

Des cris de bébé… IceBlade regarde la pendule au dessus de la porte : 00h10. Pile à l’heure. Le démon sourit et cesse de lécher ses lames…

IceBlade s’élance… Il a vingt mètres à faire…
Plus que dix-huit mètres.
Le démon se permet un nouveau rire…
Encore quinze mètres.
Le démon quitte le mur auquel il était adossé.
Dix mètres.

IceBlade n’y arrivera pas à temps…

Le démon se met face à la porte.
IceBlade ouvre grand ses ailes et s’envole à travers le corridor.
Le démon pose la main sur la porte.
Le bruit des battements d’ailes emplit le couloir.
Le démon regarde en direction du bruit. Un sourire carnassier apparaît sur son visage. Il vient de remarquer IceBlade.
IceBlade percute le démon et tout en volant l’emmène au bout du couloir.

Tous deux s’écrasent contre le mur et passent au travers, se retrouvant dans la chaufferie. Les débris de plâtre et de carrelage tombent dans un fracas étourdissant et dans une fumée blanche.

IceBlade pousse un hurlement. Quatre lames tranchantes viennent de lui pénétrer les chairs de l’épaule gauche. Le démon ne s’est pas laissé surprendre. Les griffes buttent contre l’os de la clavicule. Le démon retire son arme dans un giclement de sang angélique. Il attaque de nouveau, visant le visage d’IceBlade.

Les lames rencontrent le cristal. IceBlade a placé son épée en travers de son adversaire. Il a réussi à stopper les griffes de la main droite de son adversaire… Mais la gauche est toujours libre de ses mouvements.

D’un geste rapide le démon envoie l’épée voler à travers la pièce. D’une main il attrape IceBlade à la gorge, lui entaillant légèrement le cou… Il lève son autre main et se prépare à frapper, les lames en avant… Il vise le cœur d’IceBlade.

Merde…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paternatus
Loup blabla
avatar

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 29/07/2004

MessageSujet: Re: [IceBlade] Dans les méandres du temps   Sam 4 Sep - 1:38

CHAPITRE 9 : Lames et Larmes


Les lames fusent vers IceBlade. Le démon va tenter de les enfoncer dans son cœur. Il n’a qu’une solution… IceBlade lance sa main gauche de toute ses forces, paume en avant. Les lames et la main se rencontrent. IceBlade pousse un nouveau hurlement alors que les lames traversent sa main de part en part. Il serre les dents et d’un geste désespéré ressert ce qui lui reste de la main, lacérant encore un peu plus ses chairs. Ses doigts enserrent les lames du démon. Celui ci regarde éberlué la main qui a stoppé son attaque. Profitant de ce désintérêt pour sa personne, IceBlade envoie un crochet du droit dans la mâchoire du démon, l’envoyant voltiger à l’autre bout de la pièce.

IceBlade pousse un nouveau hurlement tandis que les lames quittent violemment ses chairs. Il se relève péniblement et ramasse son épée. Le démon est groggy, affalé dans ce qui était une étagère et qui n’était maintenant qu’un amas de métal tordu. De sa seule main valide IceBlade lève son épée. Le démon tente de se protéger en plaçant ses griffes devant lui. Mais IceBlade a mis trop de force dans son coup, l’énergie du désespoir, et les lames se brisent sous l’épée de cristal. Le démon pousse un cri hystérique :

- RRRIIIIIAAAAH ! Qu’as tu fait à mes chéries ? Pauvre fou… Pauvre fou… Tu vas crever pour ça ! Et ensuite j’irais étriper ce môme et goûter son sang !

Les yeux hagards le démon se relève.

- Mourir… tu vas mourir enfoiré… Tu…vas…creveeeeeeeer !!

Et le démon s’élance sur l’ange. Il stoppe net. Il porta ses mains à son ventre et les regarde. Elles étaient rouges de sang. Il lève les yeux et voit IceBlade qui le regarde sans ciller.

- Qu…Quoi ?

Le démon baisse les yeux et regarde son ventre. La lame d’IceBlade le traverse de part en part et son sang coule à flot. IceBlade approche ses lèvres de l’oreille du démon et lui murmure doucement :

- Dis à ton maître qu’aucun de ses démons n’arrivera à accomplir sa mission… Deux sont déjà morts… Tu vas les rejoindre et le dernier ne tardera pas à suivre.

Sur ces mots il retire l’épée du corps du démon, qui s’affale sur le carrelage de la pièce. IceBlade quitte la pièce par le trou béant du mur et entend le sifflement d’un corps qui disparaît dans les limbes des Enfers.

IceBlade regarde la pendule : 00h20… Le combat avait tout de même duré dix minutes… Il aurait cru que cela avait été plus court. Sans réfléchir il prend la direction de la maternité…

Il n’y avait personne devant la vitre qui donnait sur les couveuses et lits des nouveau-nés. Il pose son regard sur un bébé. C’était le plus calme, il avait des yeux bleus déjà grand ouverts. Il s’appuie sur la vitre pour se remettre de ses blessures, laissant au passage une trace de main sanguinolente.

- Je ne pourrais jamais te parler Benjamin… Cela influerait sur le monde tel qu’il est censé être… Alors je le fais maintenant… J’aimerais tant que tu vives… et je ne sais pas si je résisterai à notre prochaine rencontre… Si je te sauve, je meure mais tu vis. Tu épouseras Sandra vraisemblablement. Vous aurez des enfants… Mais moi je n’aurais jamais existé. Je ne rencontrerais jamais Belgarath et ne serais jamais un Officier de la Dark Légion. Mais toi tu vivras… Mais si j’empêche les démons de te tuer avant l’heure, je vis… mais tu mourras dans cette sombre ruelle…

IceBlade s’écroule contre la vitre, les larmes commencent à ruisseler sur son visage.

- Seigneur… aidez-moi… Que dois-je faire ? Pourquoi ?! Pourquoi me donner la possibilité de changer mon destin ?
- Parce que tu es celui qui est le mieux placé pour décider IceBlade.

IceBlade lève soudain la tête en direction de la voix. Un homme âgé le regarde, le visage souriant et les mains croisés dans le dos… Une carrure assez imposante, le crâne dégarni et des cheveux blanc. IceBlade le connaît…Il est en certain mais pas tel qu’il est maintenant… différent.

- Vous êtes un ange ?
- Oui, tout comme toi…
- Qui vous a envoyé ici ?
- Envoyé ? Mais personne mon cher… Je suis ici… J’appartiens à cette époque.

Le vieil ange sourit. Et IceBlade comprend. Il le reconnaît ce vieil ange… Il le connaît avec un visage vieilli de quelques années…

- Sim !
- Oh ? Nous allons donc nous connaître dans le futur ? Chut ! N’en dis pas plus…
- Que fais-tu là ?
- Je ne sais pas… Je suis là où je dois être je crois. Il a jugé bon que je sois à cet endroit à ce moment, car Il savait que tu serais là… Je t’ai entendu parler à l’instant. Et je crois que je suis là pour t’éclairer.
- M’éclairer ?
- Tu te poses la question : Ai-je le droit de changer le cours du temps pour sauver une seule et unique vie ? Ai-je le droit de risquer l’avenir du monde pour une volonté égoïste ?
- Tu vas me répondre que non…
- Je vais te répondre qu’il n’y a pas de réponse…
- Je ne comprends pas… rétorque IceBlade, étonné.
- Nul besoin de comprendre IceBlade… Laisse toi guider par ton instinct. Lui seul t’apportera une réponse.

La vue d’IceBlade se trouble. Il voit Sim lui sourire.

- Bonne chance jeune ange… Peut être nous rencontrerons-nous un jour ? Tout ne dépend que de toi maintenant…

IceBlade se tait… Que répondre ? Peut être que d’ici quelques heures il aura disparu à jamais. Il a cependant un petit sourire en entendant Sim, qu’il ne voit plus à travers un épais brouillard, pester :

- Où ai-je donc foutu cette fichue canne ?

L’écho le rattrape encore et l’envoi à une autre époque. Il ne restait plus qu’un démon.

C’est là que tout allait se jouer. Qui vivra ? IceBlade…ou Benjamin ? L’ange ou l’humain…L’un devait mourir pour que l’autre vive…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paternatus
Loup blabla
avatar

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 29/07/2004

MessageSujet: Re: [IceBlade] Dans les méandres du temps   Sam 4 Sep - 1:39

CHAPITRE 10 : Be back…


Le froid. C’est ce qu’il sentit en premier. Un vent froid, de mauvais augure, qui s’insinua à travers le tissu de son uniforme. Perturbé par le saut dans le temps, ses sens mettaient un peu de temps à s’éveiller. Ses yeux s’ouvrirent tout doucement sur le monde qui l’entourait. Son ouïe s’affina tout doucement.

Crissement de pneus. Coups de Klaxon tonitruant.

Les yeux maintenant grand ouverts, IceBlade vit la voiture lui foncer dessus. Elle lui passa à toute vitesse à coté, l’évitant de peu. Il entendit vaguement un « …pèce de conna… » emporté par le vent…

Il regarda autour de lui. Il se trouvait en plein milieu d’une grande avenue, en pleine nuit. La longue procession de phares qui s’étendait devant lui l’éblouit. Il quitta rapidement la route, se faufilant entre les voitures, et rejoignit le trottoir. Une fois loin du vacarme de la route, il regarda autour de lui… Il reconnut facilement les lieux.

Les Champs-Elysées… Au vu des décorations qui parsemaient les rues, sapins, guirlandes, hommes en rouge ventripotents, il était clair qu’il se trouvait en pleine période de Noël… Mais de quelle année ? Il avait vécu vingt Noëls… Lequel était-ce ?

Il avança… Il se laissa guider par ses pas, perdu dans ses pensées. Que devait-il faire ? Prévenir Benjamin ? Ou ne rien lui dire ? Et puis, même s’il lui disait la vérité, le croirait-il ? Le physique d’IceBlade avait légèrement changé lorsqu’il était devenu ange, Benjamin ne le reconnaîtrait pas… IceBlade tenta de se ressaisir. Tout d’abord il devait sauver Benjamin des griffes du dernier démon. S’il mourrait, IceBlade ne pourrait plus rien faire…

Il s’arrêta et regarda autour de lui… Un poignard glacé lui transperça doucement le cœur. Ses pas l’avaient mené dans une sombre ruelle… Il la reconnut immédiatement… C’était la troisième fois qu’il y venait. La dernière fois il était ange. Mais la première fois qu’il était venu ici, il ne s’appelait pas IceBlade, mais Benjamin…

C’est ici que Benjamin était mort…

IceBlade soupira. Il était seul dans la ruelle. Il bondit dans les airs et atterrit sur le toit de l’immeuble d’à coté. Il s’assit et retomba dans ses pensées. Il aurait du tout faire pour retrouver le démon et Benjamin… Mais il était comme anesthésié. Ses forces l’avaient quittés, sa volonté était brisée…

Il serait resté prostré là pendant des heures. Mais une voix le tira hors de ses réflexions, provenant de la ruelle :

- Laissez moi passer ! supplia une voix de femme.

IceBlade bondit sur ses pieds. Cette voix ! Il l’aurait reconnut entre milles ! Il avança au bord du toit et jeta un coup d’œil dans la ruelle. Ses lèvres bougèrent doucement et murmurèrent :

- Sandra…

IceBlade comprit alors… Il allait crier quelque chose lorsqu’il sentit une brûlure derrière l’épaule gauche. Il la regarda, hagard. Une lame dépassait… Il tomba un genoux, le sang s’écoulant de sa blessure rouverte. Le démon, car il s’agissait bien de lui, retira sa lame. IceBlade regarda la ruelle, les yeux dans le vide. Trois hommes étaient regroupés autour d’une jeune femme aux cheveux roux. Sandra.

IceBlade savait à quelle époque il était désormais. Le 24 décembre 1999. Le jour de la mort de Benjamin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paternatus
Loup blabla
avatar

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 29/07/2004

MessageSujet: Re: [IceBlade] Dans les méandres du temps   Sam 4 Sep - 1:42

CHAPITRE 11 : Which one ?


Le démon appuya son pied sur le dos d’IceBlade et retira sa lame d’un geste énergique. IceBlade tomba à plat ventre, les bras dans le vide. Il ne bougeait plus…

Le démon le regarda, sans donner le moindre signe d’émotion. Il s’approcha du rebord et regarda dans la ruelle.
IceBlade avait les yeux perdus dans le vide… Au loin un bruit de pas lui parvint. Il sembla entendre un soupir de satisfaction provenant du démon. Lentement les rouages de son cerveau se remirent en marche… Benjamin… Il n’allait pas tarder à arriver… Le démon voulait le tuer…

IceBlade tenta de se relever. Il devait tuer le démon avant de décider s’il sauverait Benjamin ou non… Avant de décider qui devait vivre ou mourir…

Le démon avait repéré Benjamin… Celui-ci courait depuis le bout de la ruelle vers Sandra… Le démon sourit lugubrement et fléchit les genoux, se préparant à bondir sur sa proie. Une lame de cristal lui transperça la cheville gauche. Le démon poussa un rugissement rauque et tomba en arrière.

IceBlade se releva péniblement, le bras gauche le long du corps, inerte, et son épée dans la main droite. Sa silhouette se découpant sur la lune d’hiver. Sa toge blanche souillée par le sang de trois démons, du sang séché le long de sa tempe et une plaie béante à son épaule gauche ne faisait pas de lui un guerrier en pleine forme… Le démon se releva lui aussi doucement. IceBlade avait un avantage, ses appuis étaient fermes, contrairement au démon blessé à la cheville. Mais lui avait ses deux bras de valides…

Le combat se devait d’être rapide, pour chacun des deux combattants… D’ici quelques minutes, même moins, Benjamin mourrait. Et dans ce cas le démon aurait échoué… IceBlade aussi peut-être. Il aurait laissé passer la seule chance de sauver Benjamin…

IceBlade s’élança le premier, épée en avant. Brusquement, alors qu’il allait percuter le démon, qui avait déjà placer sa garde, il ouvrit les ailes et fit un brusque écart sur le coté, et taillada profondément la cuisse droite du démon et profita de son élan pour s’envoler… Le démon tomba à genoux. IceBlade fit demi-tour dans les airs et revint en direction du démon. Celui-ci tourna la tête, hagard… Il avait compris que tout était fini… La lame d’IceBlade siffla dans les airs et décapita le démon.

L’ange alla ensuite s’écraser sur le toit, son vol rendu hasardeux par sa blessure à l’épaule… Il était au sol, à moitié assommé… Lentement il se traîna jusqu’au bord du toit. Il se releva et regarda la scène. Benjamin était arrivé… Le premier loubard avait été assommé…

IceBlade avait le temps. Il lui suffisait de bondir du toit et de tuer les deux loubards… Ou tout simplement de prendre Benjamin et Sandra dans ses bras et de s’envoler loin d’ici. Il pourrait alors leur expliquer… Ou même ne rien dire. Benjamin serait sauf, nul besoin de lui parler…

Mais il ne bougea pas.

Benjamin et Sandra commençait à courir…

IceBlade ferma les yeux et serra les poings.

RAAAAAAAAAAH

Les larmes coulèrent doucement, sans bruit, sur les joues de l’ange, rivière silencieuse que rien ne pouvait endiguer.

- Benjamiiiiin ! hurla Sandra.

Les genoux d’IceBlade fléchirent et il tomba à terre. Il ne voulait plus entendre… Il colla ses mains à ses oreilles. Mais si aucun son ne lui parvenait, ses souvenirs étaient toujours là.

- Va-t-en… Je t’en prie… sauve-toi…
- Non…
- SAUVE TOI !


IceBlade ne regardait pas mais il savait ce qu’il se passait… Benjamin s’était relevé et faisait face aux loubards… Mais il ne tiendrait pas longtemps… Sa blessure le rattraperait, il tomberait…

Une sirène… La police qui arrivait. Deux flics qui se précipitèrent vers Benjamin.

- Merde ! Il est en train de crever…

Benjamin, qui dans un dernier sursaut souffla des paroles au policier. IceBlade, du haut de son toit murmura :

- Dites lui que je l’aime… et que je l’aimerais toujours… même au-delà de la mort…

IceBlade se releva tremblant. Il regarda dans la ruelle et vit un spectacle que les yeux des humains ne pouvaient voir.

Le corps de Benjamin était entouré d’un halo de lumière… Soudain une sphère sortit du corps de l’humain et s’éleva doucement dans les airs. Une sorte de large colonne lumineuse apparut. Elle menait droit vers le ciel. La sphère parcourut la colonne et allait disparaître dans les nuages lorsqu’IceBlade remarqua une silhouette près de la colonne de lumière, une silhouette en lévitation. Un vieil homme qui portait une vieille cape sur les épaules… Sa cape était comme agitée par le vent. A la faveur d’un de ces courants d’air, IceBlade aperçut des ailes dans le dos du vieil homme. IceBlade le reconnut… Mais il ne s’expliqua pas sa présence en ces lieux… Il eut un sourire triste…

Le vieil homme mit ses mains autour de la sphère sans la toucher. Il sourit tristement à son tour et laissa la sphère partir à toute vitesse à travers les cieux et disparaître dans les nuages. La colonne disparut à son tour, tout comme le vieil ange.

IceBlade était seul… Seul dans le noir… Il s’assit dans un coin du toit et resta prostré ainsi, laissant ses larmes couler et attendant que l’écho le rappelle chez lui.

Mais l’écho ne vint pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paternatus
Loup blabla
avatar

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 29/07/2004

MessageSujet: Re: [IceBlade] Dans les méandres du temps   Sam 4 Sep - 1:45

CHAPITRE 12 : Some news… Good or bad ?



IceBlade l’attendit… de longues minutes qui lentement muèrent en heures pour finalement devenir des jours… L’écho ne vint toujours pas… Les premières heures, IceBlade était resté prostré sur le toit de l’immeuble, ne pensant à rien, n’ayant même plus la force de penser. Il se contentait d’écouter le temps passer, la tête dans ses bras.

A l’aube du second jour il se leva et descendit de l’immeuble. Il erra sans but dans les rues de la ville pendant toute une nouvelle journée. L’écho ne l’avait toujours pas rappelé… Il commençait à croire qu’il ne retournerait jamais dans son époque… Et il s’en fichait. Plus rien n’avait d’importance… Ses frères, les Officiers de la Dark Légion, ses amis… Plus rien. Il voulait disparaître dans les méandres du temps…

Mais le destin en décida autrement… Le soleil se levait timidement sur le ciel grisâtre du troisième jour. IceBlade n’avait pas arrêté de déambuler… Il s’assit sur un banc, seule autre action que la marche depuis de nombreuses heures, et attendit. Ce qu’il attendait, lui-même ne le savait pas… Il resta là, à regarder le vide…

Soudain son regard fut attiré par le premier mouvement depuis le lever du soleil. Une voiture, suivie de nombreuses autres… La première était longue et noire… Un cortège funèbre. La voiture tourna et passa devant IceBlade. Il la suivit du regard et la vit entrer dans un cimetière qu’il n’avait pas remarqué…

Il se leva et se dirigea vers le cimetière. Pourquoi ? Il n’en savait rien. Il se fiait à son instinct, comme d’habitude…

La voiture s’arrêta et la portière passager s’ouvrit doucement… Il reconnut la personne qui descendit et ne fut même pas étonné. Sa mère… Sandra sortit à son tour…

Le cercueil fut sorti de la voiture et conduit à l’endroit où il allait être enterré dans une longue procession macabre. IceBlade les suivit du regard et se garda bien d’avancer.

La cérémonie commença… IceBlade était trop loin pour entendre. Il ne voulais pas entendre de toute façon. Ses yeux étaient fixés sur ceux qui avaient fait partie de SA vie… Car oui, il avait admis le fait que Benjamin était une partie de lui… Quoi qu’il fasse, il y serait lié. Cette part d’humanité en lui… qu’en ferais-t-il ? Seul le temps le lui dirait. Mais le temps est parfois joueur, il l’avait appris à ses dépends.

Il restait là, à regarder tout ce monde. Puis ses yeux se fixèrent sur Sandra… Elle regardait le cercueil, comme si elle s’attendait à ce que Benjamin en sorte d’un coup…

Ça n’arrivera pas Sandra… Nous ne nous reverrons qu’une fois et ce sera dans quelques années… Trois ans pour toi. C’était il y a plusieurs mois pour moi…

La cérémonie se terminait… Les personnes présentes déposèrent chacun une rose rouge sur le cercueil. Sauf Sandra. Elle déposa une rose bleue… Elle se souvenait que c’était sa couleur préférée.

Peu à peu, les gens regagnaient leur voiture. La mère de Benjamin tenait Sandra dans ses bras. Celle-ci lui dit quelque chose et la mère de Benjamin hocha la tête. Elle remonta dans la voiture laissant Sandra seule devant la tombe… Elle la regarda… Si elle disait quelque chose, IceBlade ne pouvait pas le savoir car elle lui tournait le dos. Il s’envola et se percha sur un toit non loin d’elle. Il la regarda.

Oui… Elle parlait bien… Il lut sur ses lèvres :

- … voulais te l’annoncer ce soir-là… Ce devait être mon cadeau de Noël….

Les larmes coulaient à flots sur son visage, détruisant le peu de maquillage qui lui restait encore. IceBlade continua de lire sur ses lèvres :

- Je lui dirais quel homme formidable tu étais Benjamin… Il, ou elle, saura… que tu aurais été le meilleur des pères…

Le monde s’écroula autour d’IceBlade. Il regarda les mains de Sandra. Elles étaient posées sur son ventre qu’elle caressait doucement…

Les larmes roulèrent sur les joues de l’ange. Deux rivières qui coulèrent à l’unisson, chantant la tristesse de deux vies qui avaient été séparées à jamais.

La vue d’IceBlade se troubla. Il crut tout d’abord que c’étaient ses larmes. Il les essuya d’une main et se rendit compte que sa vue était encore plus brouillée…

C’est le moment que choisit l’écho pour rappeler IceBlade chez lui… Il avait vu ce qu’il devait voir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paternatus
Loup blabla
avatar

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 29/07/2004

MessageSujet: Re: [IceBlade] Dans les méandres du temps   Sam 4 Sep - 1:58

CHAPITRE 13 : This is finally over…


Un bureau... Son bureau...

Il est revenu chez lui. Finies les aventures dans le passé, finie la torture mentale. Le siège où Gilette s'était assis est désormais vide.
Depuis combien de temps était-il parti ? Combien d'heures, de jours avaient suivi leur cours tandis qu'il errait des les méandres du temps ?

Ce fut Cisco qui lui apporta la réponse en entrant dans son bureau, le regard bas :

- Ice, je ne trouve toujours pas la salle d’entraînement... C'est trop grand ici...

Il leva les yeux et resta interloqué. Il regarda longuement IceBlade...

Du sang séché à la tempe, sur l'épaule et sur la main, là où des blessures s'étaient déjà refermées, sur sa tunique du sang dont le ton ocre trahissait l'origine démoniaque... Les cheveux en bataille, les yeux fatigués et rougis, IceBlade restait assis dans son fauteuil, en proie à la plus grande lassitude qui puisse être.

- Eh Ice ! Bon sang, qu'est ce qui t'es arrivé ?
- Cisco...

IceBlade regardait l'Officier d'un œil hagard.

- Combien... de temps...
- Qu'est ce que tu racontes ? Combien de temps, quoi ?
- Cela fait combien de temps... que l'on s'est croisé ?
- Tu veux dire pour la dernière fois ?
- Ouais...
- Merde Ice, tu me fous la trouille là...
- Pourquoi ?
- Parce qu'on s'est croisé il y a cinq minutes...
- Cinq... minutes...seulement ?
- Oui... Je cherchais la salle d’entraînement...
- Cinq minutes, répéta IceBlade.

Soudain un vieil ange apparut dans l'encadrement de la porte. Contrairement à Sim, sa carrure n'était pas spectaculaire, sans pour autant en faire un faible. Une étrange force émanait de lui. Une cape sur les épaules qui cachait ses larges ailes, l'ange aux cheveux grisonnants semblait emplis de sagesse. C'était bien le vieil ange qu'il avait vu le soir de la mort de Benjamin. Le vieil homme dit d'une voix calme et douce :

- Laisse nous Cisco...

L'Officier partit alors, sans mot dire. IceBlade regarda le vieil ange... Après plusieurs minutes de silence il dit :

- C'était donc bien toi...

Le vieil ange hocha la tête en silence.

- Pourquoi ? Pourquoi toi ?
- Disons... le destin...

IceBlade eut un petit rire.

- Etrange destinée...
- C'est la tienne, que tu le veuilles ou non jeune ange.

Le vieil ange plongea la main sous sa cape et en ressortit une photo qu'il déposa sur le bureau, face à IceBlade.

Sur la photo, une petite fille. Agé de trois ou quatre ans... Mais IceBlade était quasiment sur qu'elle devait avoir aux environs de trois ans... Il caressa doucement la photo du bout des doigts, comme s'il pouvait caresser le visage de l'enfant.

- Elle s'appelle Ageha, dit le vieil ange.
- Ageha... C'est joli... Quel âge a-t-elle ?
- Elle a eu trois ans le 14 juin de cette année.
- Elle est belle... tout le portrait de sa mère...

IceBlade retint ses larmes.

- Pourquoi me montrer cette photo ?
- Parce que j'estime que tu as le droit de savoir... de savoir que tu as une fille...
- Tu sais très bien que ce n'est pas moi le père... Le père d'Ageha c'est Benjamin et il est mort.
- Il est mort, oui. Mais je pense qu'il vit encore en toi...
- ...
- Je vais te laisser... Après tout ce qui t'es arrivé ces dernières heures, je pense que tu as besoin de repos.
- Tu es au courant...
- On ne cache rien à un Archange. Encore moins quand il s'agit d'un de ses amis.

Le vieil ange quitta le bureau. IceBlade dit alors :

- Merci... Merci Belgarath...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paternatus
Loup blabla
avatar

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 29/07/2004

MessageSujet: Re: [IceBlade] Dans les méandres du temps   Sam 4 Sep - 1:59

EPILOGUE



Le vent fait claquer sa tunique rougie par le sang et déchirée par les coups. Ses cheveux sont agités par les rafales de ce vent pur. IceBlade est sur le toit de l’immeuble de la Dark Légion, les mains dans les poches, et regarde la ville qui s’étend sous ses pieds.

Lentement il retire la main de sa poche et regarde la photo qu’il tient… L’enfant semble si… pure…

De sa main libre il retire son masque, doucement, lentement. Il caresse sa joue… Il comprend maintenant. Cette marque. Elle doit être liée à ce qui s’est passé… Du bout des doigts il effleure ce qu’il a toujours voulu masquer.

Une trace, comme une sorte de tatouage. Une larme cristallisée, d’un bleu nuancé… La larme, tristesse de son âme. Peut être un reste de son passé. D’un geste rapide il remet son masque. Personne ne saura. Personne ne comprendrait.

Il regarde la photo une nouvelle fois. C’est maintenant qu’il doit choisir. Que fera-t-il ? Qui sera-t-il ?
La photo semble l’hypnotiser… Le vent semble faire écho au tumulte de ses pensées…

Peu à peu, la photo glisse de sa main. Il ne fait rien pour la rattraper et la laisse s’échapper.

Elle s’envole, ballottée par les vents de cette fin de matinée. IceBlade la regarde errer dans les airs et fait demi-tour. Il rejoint les étages inférieurs sans se retourner, sans jeter un regard derrière lui.

Il a fait son choix… Il a laissé son humanité derrière lui.

Il n’est qu’un ange. C’est tout.

La photo tombe doucement du toit, telle une feuille morte, oscillant dans l’air de la ville et atterrit sur le trottoir. Elle tombe dans un brasero encore allumé. Doucement elle disparaît dans une fumée blanchâtre…

Il a fait son choix.


***FIN***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [IceBlade] Dans les méandres du temps   

Revenir en haut Aller en bas
 
[IceBlade] Dans les méandres du temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Méandres du temps
» Discussion dans les cieux
» Et dans les méandres de mon coeur, je persiste à croire que c'est là une erreur [Rose]
» L'avenir s'enracine toujours dans les méandres du passé.| PV Nuage du Crépuscule |
» 04. Quand l'alcool fait des ravages. || Ashton Kinney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Légion :: Grottes de la Meute :: Bibliotheque-
Sauter vers: